Orange réduit de façon limitée les prix de ses SMS

Les pressions du Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, et de son ministre délégué à l'Industrie, Patrick Devedjian, atteignent leur premier objectif: faire baisser les tarifs des SMS. Un mois après SFR, Orange a annoncé aujourd'hui que les SMS envoyés par ses abonnés de 21h30 à 8h, ainsi que le week-end, ne seront désormais facturés que 10 centimes d'euros, contre 15 centimes actuellement. Pendant la journée, ils seront facturés 13 centimes. Des réductions tarifaires limitées, qui seront assurément loin de satisfaire tout le monde.Patrick Devedjian avait réclamé "une baisse réelle du prix des SMS, qui, vendus actuellement 15 centimes d'euro à l'unité, ne coûtent au maximum que 7 à 8 centimes, ce qui fait tout de même une marge de 100% aux opérateurs". De leur côté, les associations de consommateurs, en particulier l'UFC-Que Choisir, se battent depuis plusieurs mois pour obtenir une baisse des prix des SMS, sur lesquels les opérateurs "s'entendent", selon elles, pour réaliser plus de 80% de marge. L'UFC-Que Choisir réclame des SMS entre 3 et 5 centimes, jugeant que le coût de revient d'un SMS est en moyenne de 2,21 centimes.Les prix proposés par Orange ne varient pas beaucoup de ceux présentés par SFR il y a quelques semaines: de 12 centimes, l'envoi d'un SMS à l'unité passera dès le 1er juillet à 10 centimes. Une baisse qui s'appliquera 24 heures sur 24 pour les abonnés au programme SFR Le Compte. Le même tarif sera accordé à tous les autres clients de l'opérateur mais seulement à partir du 1er septembre et de 22h à 8h.Seul Bouygues Telecom n'a encore rien annoncé. Mais l'opérateur s'est défendu fin mai en déclarant avoir "beaucoup baissé" le prix des SMS, avec des forfaits aux tarifs dégressifs qui diminuent leur prix jusqu'à 7,5 centimes d'euro l'unité pour les plus gros consommateurs de ce service.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.