Oracle réorganise son conseil d'administration

 |  | 365 mots
Oracle veut donner l'exemple en matière de gouvernance d'entreprise. L'éditeur de progiciels a annoncé une séparation des pouvoirs entre les postes de président du groupe ("chairman") et de président directeur général ("chief executive officer"). Depuis le départ du dernier président en 2000 Ray Lane, cette double fonction était remplie par un seul homme, Larry Ellison, celui qui a fondé le groupe en 1977.Or, les scandales financiers qui ont secoué le monde des affaires ces dernières années ont incité les actionnaires à demander un meilleur contrôle des entreprises. Un désir qui passe notamment par plus d'équilibre entre les pouvoirs dans les entreprises. Une plus grande indépendance du conseil d'administration est d'ailleurs vivement encouragée par la loi de sécurité financière Sarbanes-Oxley. D'où la décision d'Oracle annoncée lundi soir après Bourse. Larry Ellison, qui a mis 18 mois avant de s'y résoudre, conservera ses fonctions de CEO. Au poste de président en revanche, est nommé l'actuel directeur financier du groupe Jeff Henley, qui sera amené à quitter son poste opérationnel. En parallèle, Larry Ellison a promu Safra Catz, qui s'occupe des opérations internationales, et Charles Philips, qui dirige le pôle vente et marketing. Ces deux derniers se partageront désormais la responsabilité d'un poste de président exécutif, reportant directement à Larry Ellison. En nommant un nouveau "chairman", Larry Ellison, le tout puissant patron qui détient 25% du capital d'Oracle, cherche à montrer qu'il sait partager le pouvoir, un point sur lequel il a été beaucoup critiqué ces dernières années. Mais le choix de Jeff Henley ne convainc pas les détracteurs de Larry Ellison. Pour eux, cette séparation des fonctions dirigeantes n'est que poudre aux yeux. En effet, le poste de chairman est d'habitude occupé par un élément extérieur, qui n'a aucune responsabilité opérationnelle au sein du groupe. Or, même si Jeff Henley quitte ses actuelles fonctions, il a quand même servi 13 ans sous les ordres de Larry Ellison, une longue relation au cours de laquelle les deux hommes ont eu le temps de tisser des liens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :