EADS décroche une commande de 3 milliards d'euros

C'est lundi après-midi, à l'occasion du salon aéronautique ILA qui s'est ouvert près de Berlin, qu'a été signé le contrat en présence du chancelier allemand Gerhard Schroeder et du ministre français délégué à la Recherche François d'Aubert. EADS a donc remporté un contrat de 3 milliards d'euros avec Arianespace, dont il est actionnaire à hauteur de 25%, pour 30 lanceurs Ariane-5. Les négociations portant sur cette commande avaient été entamées lors du Salon du Bourget en juin dernier. Cette commande est évidemment la bienvenue pour la division Espace d'EADS qui a creusé sa perte à 400 millions d'euros en 2003 contre 268 millions d'euros en 2002. Cette détérioration du résultat opérationnel traduisait notamment l'impact d'une charge de restructuration de 288 millions d'euros. Le groupe a en effet mené une sévère cure d'amaigrissement au sein de cette branche avec à la clé 3.300 suppressions d'emplois. Le temps des vaches maigres pour cette division semblent d'ailleurs révolu. Jeudi, EADS avait indiqué prévoir le retour à l'équilibre en 2004 de sa branche Espace. Des bénéfices opérationnels étant anticipés pour les années suivantes. A la Bourse de Paris, ce nouveau succès commercial d'EADS ne permet pas à la valeur de confirmer le redressement opéré à la veille du week-end puisque le titre recule en clôture de 4,93%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.