Les statistiques américaines pèsent sur la tendance

En baisse à l'ouverture, le marché parisien est repassé dans le vert dans le courant de la matinée et a accentué son avance à 11 heures après la publication des statistiques européennes: la production industrielle de la zone euro a augmenté de 0,2% en avril, portant la progression annuelle à 1,7%. Les chiffres de mars ont en outre été révisés à la hausse. Par ailleurs, l'institut IFW a relevé à 1,8% sa prévision de croissance du PIB allemand cette année, contre 1,6% il y a trois mois. Enfin, les ventes au détail ont progressé de 0,8% le mois dernier en Grande-Bretagne, affichant une hausse de 7,4% sur un an, la plus forte depuis avril 2002. De son côté, la Banque nationale suisse a surpris en annonçant une hausse de 25 points de base de son principal taux d'intérêt.Ces bons chiffres ont permis à la Bourse de Paris de venir tester les 3.730 points avant de concéder du terrain lors de la publication des statistiques américaines : les prix à la production ont augmenté de 0,8% le mois dernier aux Etats-Unis, contre une hausse de 0,7% en avril. Les inscriptions au chômage ont diminué de 15.000 à 336.000 aux Etats-Unis durant la semaine achevée le 12 juin et l'indice des indicateurs avancés de l'économie américaine a progressé de 0,5% à 116,5 en mai, affichant ainsi sa troisième hausse d'affilée. A la clôture, le CAC 40 ne gagne que 0,1% à 3.718 points dans un volume de 3,55 milliards d'euros, gonflé par plus de 500 millions d'euros d'applications. A Londres, le Footsie grappille 0,05% à 4.493 points et, à Francfort, le Dax perd 0,44% à 3.985 points. Sur le Nymex, le brut léger américain livraison juillet gagne 16 cents à 37,48 dollars le baril en raison de la paralysie de la production irakienne et de la baisse des stocks d'essence aux Etats-Unis la semaine dernière. Sur le marché des changes, le dollar vaut 1,2025 euro, l'anticipation d'une hausse modérée des taux de la Fed limitant ses gains.Ubi Soft concède 1,8% à 18,52 euros. L'éditeur de jeux vidéo a accusé une perte nette de 9 millions d'euros en 2003-2004, contre un bénéfice de 4,9 millions un an plus tôt. En données pro forma, le résultat net ressort à 2,8 millions d'euros, en hausse de 27,2%. Pour l'exercice en cours, le groupe table sur une croissance supérieure à 10% de son chiffre d'affaires à taux de change constant, et sur un résultat d'exploitation de 40 à 45 millions. Deutsche Bank a abaissé son objectif de cours du le titre de 23,50 à 20,75 euros, tout en maintenant sa recommandation à "conserver".Les valeurs technologiques évoluent en ordre dispersé. Capgemini progresse de 1,88% à 30,85 euros après avoir accusé la plus forte baisse du CAC 40 hier. GFI Informatique avance pour sa part de 3,19% à 5,5 euros après avoir touché son plus bas de neuf mois mercredi. Alcatel cède 1,38% à 11,44 euros, et Thomson avance de 0,38% à 15,88. TCL a annoncé une hausse de son chiffre d'affaires tout en soulignant le ralentissement des exportations de ses téléviseurs. Le groupe de Hong Kong a signé des accords de coentreprises dans cette branche avec Thomson et dans les téléphones mobiles avec Alcatel.Vivendi Universal gagne 1,22% à 21,63 euros. Le groupe de média et de communication a annoncé qu'il augmentait le montant maximum de rachat de ses obligations à haut rendement à 2,4 milliards d'euros, contre 1 milliard auparavant. Par ailleurs, SFR lance aujourd'hui son offre de téléphonie mobile de troisième génération (UMTS) grand public en France. Accessible à Paris, Lyon et Toulouse, l'UMTS sera disponible à Lille et à Nantes en juillet, dix autres grandes villes seront couvertes à la fin de l'année.Bouygues reprend 1,71% à 28,53 euros après un repli de 0,64% la veille en dépit d'un résultat bénéficiaire au premier trimestre.Carrefour concède de 0,23% à 39,91 euros et Casino cède 0,49% à 71,7. La plupart des distributeurs et une grande partie des industriels se sont mis d'accord hier soir sur le principe d'une baisse de 2% du prix des produits de grande consommation à partir de septembre. Ncolas Sarkozy réclamait quant à lui une baisse de 5% d'ici à juin 2005. Total s'apprécie de 0,56% à 161,4 euros , toujours porté par la remontée des cours du pétrole sur fond d'arrêt de la production irakienne et de la baisse des stocks d'essence aux Etats-Unis la semaine dernière.Vinci gagne 1,12% à 81,45 euros. Le groupe de BTP se dit intéressé, "mais pas à n'importe quel prix" par la concession de l'aéroport bruxellois de Zaventem. L'allemand Fraport et le néerlandais Schipol ont déjà déposé des offres pour prendre une participation de 70% dans l'aéroport, tandis qu'Aéroports de Paris y a renoncé. Penauille Polyservices s'adjuge 3,64% à 9,97 euros alors que le groupe de services aéroportuaires doit tenir son assemblée générale jeudi prochain.Bull s'adjuge 16,13% à 36 centimes d'euros. C'est aujourd'hui que démarre l'augmentation de capital du groupe informatique, destinée à renforcer les capitaux propres.Enfin, Alstom abandonne 8,54% à 75 centimes d'euro. La Commission européenne pourrait trancher sur le plan de sauvetage du groupe le 7 juillet, soit deux jours avant l'assemblée générale. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.