Postbank entre en Bourse par la petite porte

Cela faisait quatre ans qu'une introduction en Bourse d'une telle envergure n'était pas intervenue outre-Rhin. Mais pour cet événement tant attendu, que représente l'entrée en Bourse de Postbank, les investisseurs doivent se contenter d'une introduction sur le marché par la petite porte. En effet, comme le laissait présager le report le week-end dernier de l'introduction de la filiale bancaire de la poste allemande Deutsche Post, ainsi qu'une première révision à la baisse des prix, l'opération se fait finalement aujourd'hui à prix réduit. Annoncé hier soir à 22 heures, le prix définitif d'introduction a été fixé à 28,50 euros. Soit en bas de la fourchette de prix proposée par Deutsche Post, qui était située entre 28 et 32 euros. Deutsche Post lève ainsi 1,6 milliard d'euros, en cédant sur le marché 55 millions d'actions, soit 33% du capital de Postbank. La déception pour le géant allemand sous contrôle de l'Etat est d'autant plus importante qu'il avait initialement envisagé de céder un tiers de titres en plus, à un prix oscillant entre 31,5 et 36,5 euros.Le manque à gagner est loin d'être négligeable pour Deutsche Post, qui souhaitait encaisser 3 milliards d'euros, alors que la valorisation totale de Postbank était estimée entre 5,2 et 6 milliards d'euros. Pour compenser tant bien que mal cette perte substantielle de revenus, Deutsche Post a eu recours, parallèlement à l'opération d'introduction, à une émission d'obligations remboursables en actions Postbank à horizon trois ans, si le titre Postbank atteint 38 euros. Cet emprunt permet de fait à Deutsche Bank de récupérer 1 milliard d'euros supplémentaire, ce qui porte la recette totale de l'opération à 2,6 milliards d'euros. En outre, d'ici trois ans, si le titre Postbank atteint bien 38 euros, Deutsche Post aura cédé 49,99% de sa filiale, conservant le reste du capital, soit 50,01%. En revanche, en cas de faux pas de Postbank, sa maison mère se retrouvera avec une dette obligataire à rembourser en liquide, et une participation de 67% de sa filiale... Maigre consolation toutefois : l'introduction a été souscrite plus de 2,5 fois par les investisseurs, et l'émission obligataire à quatre fois.En fin de journée, le titre Postbank s'inscrit en hausse de 1,26%, à 28,86 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.