Le Nikkei touche en séance un plus haut de près de deux ans

Il s'en est fallu de peu. Des prises de bénéfices ont empêché le Nikkei, l'indice vedette de la Bourse de Tokyo, de terminer au dessus du seuil des 12.000 points. Cette barre symbolique a pourtant été franchie en séance, avec un plus haut à 12.003,89 points. Le Nikkei n'était pas revenu à de telles hauteurs depuis le 27 mai 2002. Finalement, Tokyo a terminé en hausse de 1,20% à 11.958 points.La bonne orientation du marché boursier japonais doit beaucoup aux bons chiffres de l'emploi publiés vendredi aux Etats-Unis, L'économie américaine a créé 308.000 emplois nets en mars (lire ci-contre), soit environ trois fois plus qu'anticipé par les économistes. Ces bonnes statistiques ont poussé le billet vert à la hausse, soulageant d'autant le yen. La baisse de la devise japonaise est évidemment une agréable nouvelle pour les exportateurs japonais. Les Nissan, Sony et autre Toshiba trouvent matière à se réjouir. Ils terminent la séance sur des hausses respectives de 3,7%, 3,9% et 4,5%. Mais au delà de la simple réaction aux chiffres de l'emploi américain, les résultats affichés par la Bourse de Tokyo traduisent également les bonnes dispositions de l'économie nipponne. Le ministre japonais chargé de la Politique économique et budgétaire, Heizo Takenaka, a estimé hier que la croissance économique du Japon atteindrait sans difficulté l'objectif gouvernemental de 2%, et pourrait s'élever jusqu'à 3%, pour l'année qui s'est terminée en mars dernier et que les perspectives pour l'année en cours sont favorables.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.