Lourdes pertes pour Ubi Soft

Alors que le consensus des analystes tablait sur une perte nette de 3,6 millions d'euros pour l'exercice 2003-2004 (clos fin mars) de l'éditeur de jeux vidéo Ubi Soft, celui-ci a annoncé ce matin un résultat encore plus désastreux. Le groupe a en effet publié une perte nette de 9 millions d'euros sur l'ensemble de son année fiscale. Un résultat qui contraste nettement avec les chiffres de l'année précédente, où Ubi Soft avait annoncé un bénéfice net de 4,9 millions d'euros.Car, en dépit d'une progression de 12,2% du chiffre d'affaires à 508,4 millions d'euros, d'un exercice sur l'autre, le résultat d'exploitation de la société pour l'exercice 2003-2004 s'est effondré de 95,2%, à 1,5 million d'euros (le consensus des analystes attendait 6,8 millions d'euros). Selon le groupe, cette forte chute du résultat d'exploitation traduit une accélération des amortissements et dépréciations de 49 millions d'euros par rapport à 2002-2003. Cependant, Ubi Soft tente de rassurer le marché pour l'exercice en cours. Il a ainsi donné des perspectives plus encourageantes pour l'ensemble de l'année 2004-2005. Selon l'éditeur, le chiffre d'affaires 2004-2005 devrait ainsi progresser de plus de 10% par rapport à l'année 2003-2004. Ubi Soft devrait ainsi faire mieux que le secteur, dont la croissance devrait être comprise entre 3 et 5%. De même, le résultat d'exploitation du groupe devrait être en très nette progression et être compris entre 40 et 45 millions d'euros. Ubi Soft espère surtout renouer avec un résultat net avant amortissement des survaleurs positif. Il table sur un bénéfice compris entre 18 et 22 millions d'euros. Le marché risque toutefois de rester prudent à l'égard de ces prévisions, alors qu'Ubi Soft lui avait réservé une mauvaise surprise, en février dernier, en révisant ses estimations de résultats de l'année à la baisse, à la suite du report de la sortie du jeu Splinter Cell: Pandora Tomorrow sur PlayStation 2.Après avoir nettement chuté à l'ouverture, avec une baisse de 4,51%, à 18,01 euros, le titre s'est un peu repris et ne cédait que 1,80%, à 18,52 euros, à la clôture.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.