Les jeux vidéo sous pression

Les jeux vidéo restent très chahutés en Bourse. A la veille de la publication du résultat de l'exercice 2003-2004 d'Ubi Soft, le marché inflige en effet une correction aux actions du secteur. Ainsi, le titre Ubi Soft a terminé la séance du jour en baisse de 2,53%, à 18,86 euros. Le titre de l'éditeur des jeux phares XIII et Prince of Persia a accusé ainsi sa quatrième séance de baisse consécutive. De son côté, l'action du concurrent Infogrames n'est pas non plus épargnée par la frilosité ambiante. Le titre a terminé la séance en repli de 2,16%, pour atteindre 2,27 euros. C'est que les investisseurs semblent échaudés par la perspective de la perte que devrait annoncer Ubi Soft demain. La société présidée par Yves Guillemot devrait, selon le consensus JCF des analystes, publier une perte de 3,6 millions d'euros pour l'ensemble de son exercice clos le 31 mars 2004. Un chiffre d'autant plus décevant que, au cours de l'exercice précédent, Ubi Soft avait enregistré un bénéfice net de 4,9 millions d'euros.De même, le résultat opérationnel de la société devrait s'afficher en très fort repli, le consensus des analystes tablant sur une chute de 83% du résultat d'exploitation pour l'exercice 2003-2004, à 6,38 millions d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.