Le secteur informatique rebondit en Europe en 2003

C'est tout le secteur informatique et télécom* qui a connu un sensible mouvement de reprise en 2003. Un phénomène européen, qui devrait se poursuivre cette année, selon la dernière étude publiée par l'institut d'étude GFK. En volume, la demande est clairement repartie, et les ventes ont progressé de 9% au quatrième trimestre, une progression qui s'explique par le dynamisme des ventes de PC.Ce segment a terminé l'année 2003 sur une croissance de 12% en volume, tandis que la barre des 5 millions de machines a été pour la première fois dépassée. Le marché a profité de l'explosion de la demande des particuliers pour les portables. En France, le grand public s'est jeté sur les multiples promotions, rendues possibles par la baisse du prix des composants, fruit de la faiblesse du dollar. La population équipée représentait 40,2% des foyers français fin 2003, contre 35,9% un an avant. La reprise est restée modeste pour les entreprises qui, contrairement au grand public, ne se sont pas massivement équipées en portable. Ces dernières, à la recherche de gain de place, ont préféré investir dans les écrans plats. Pourtant, il semble quand même que la demande professionnelle soit repartie au quatrième trimestre. Concernant les périphériques, 2003 a confirmé l'essor des écrans LCD, dont les ventes ont pour la première fois dépassé les écrans CRT au quatrième trimestre. Globalement les ventes en volume ont doublé dans l'année, pour dépasser la barre des 10 millions d'unités en Europe. Enfin, les consommables ont profité de l'engouement non démenti pour les appareils photos numériques, qui ont représenté 7 appareils photos vendus sur 10 en 2003, contre 4 sur 10 en 2002. Au total, le segment consommable a généré un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros, en hausse de 70% sur un an.Si en volume, tous les indicateurs sont à la hausse, ce n'est toutefois pas le cas des revenus en valeur générés par le secteur du matériel informatique et télécom dans son ensemble. Les ventes ont ainsi été pénalisées par la guerre des prix, issue à la fois de la baisse du dollar et du renforcement de la concurrence. En Europe, le chiffre d'affaires Informatique et Télécom a reculé de 3% en 2003 à 67,8 milliards d'euros, dont 14 milliards pour la France.Pour 2004, le marché sera favorisé par le succès du numérique et des produits nomades. Le PC portable devrait continuer d'être à l'honneur. "L'apparition du Wi-Fi, les versions spéciales de processeurs mieux adaptés, l'agrandissement des écrans, à des prix de vente qui n'ont jamais été aussi bas, tous les éléments se conjuguent pour en faire les produits à succès des années à venir", témoigne Julien Lacroux, analyste chez GFK dans un communiqué. Les PC poursuivront leur croissance, notamment grâce aux entreprises. Ce sera aussi le cas des appareils photos numériques, des écrans LCD et des MP3. * le segment inclut les ventes d'ordinateurs, d'écrans, de consommables, d'imprimantes, d'appareils photos numériques etc.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.