Les ventes mondiales de musique en baisse de 7% en 2003

Les ventes mondiales de disques, cassettes et CD ont baissé de 7,6% en 2003, à 2,7 milliards d'unités, pour une valeur de 32 milliards de dollars, a indiqué la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI). Elles subissent la concurrence d'autres loisirs, comme le DVD ou les jeux vidéo, mais également du piratage. Hormis l'Australie, tous les marchés importants sont touchées. Les ventes françaises de CD déclinent de 14,7%. Cette quatrième année de baisse consécutive a engendré de nombreux mouvements dans le secteur : Sony a ainsi annoncé la semaine dernière des licenciements et la mise à l'écart de 20% de ses auteurs. EMI, BMG et Warner Music Group se trouvent dans la même situation. Les poursuites judiciaires contre les pirates se sont également multipliées : le mois dernier, l'IFPI a ainsi attaqué 247 personnes au Danemark, en Italie, en Allemagne et au Canada, et plus de 1.000 aux Etats-Unis. Une mesure qui, selon Jean-René Fourtou, le président de Vivendi Universal, serait à l'origine de la remontée des ventes lors du second trimestre.Les sites de téléchargements payants se sont également multipliés à la suite du succès d'iTunes d'Apple. La marque à la pomme a annoncé la vente de 50 millions de morceaux musicaux pour le seul mois de mars. Selon l'IFPI, 575.000 chansons seraient ainsi disponibles sur Internet. L'Europe compte à elle seule une cinquantaine de sites légaux. Les ventes de DVD musicaux sont en hausse de 67%, à 5,7% du total des ventes contre 3,1% un an plus tôt. Ultime heureuse perspective: l'IFPI s'attend à une meilleure année 2004, notamment aux Etats-Unis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.