L'explosion de la mobilité tire les ventes de puces

Les signes positifs ne cessent de se multiplier quant aux perspectives du marché des semi-conducteurs. La nuit dernière, Texas Instruments a revu à la hausse ses estimations d'activité (lire ci-contre). Et ce matin, c'est la firme d'études spécialisée IDC qui publie des prévisions optimistes pour 2004.Selon IDC, les ventes de semi-conducteurs pour les PC personnels devraient en effet s'inscrire en hausse de 18% cette année par rapport à 2003. Leur montant s'élèverait ainsi à 54 milliards de dollars (43,2 milliards d'euros). A moyen terme, la tendance devrait s'établir sur un rythme annuel de 7,8% sur la période 2003-2008. Selon le communiqué publié par IDC, "la reprise du marché des semi-conducteurs utilisés pour PC va atteindre son rythme de croisière en 2004, en particulier dans la seconde partie de l'année". Cela dit, si les fabricants de puces profiteront certes d'un effet volume, il n'en ira pas de même en ce qui concerne les prix. Car les ventes seront tirées par une augmentation de la demande en volume, tandis que les prix continueront à diminuer.Cette forte demande, qui était tirée jusqu'ici par les consommateurs, devrait s'étendre cette année aux entreprises. Après des années de faible demande de leur part, celles-ci, confrontées à des parcs de PC vieillissants, vont devoir commencer à les remplacer. La véritable locomotive pour les ventes, c'est la montée en puissance de la mobilité. Ce sont en effet les ventes de puces pour ordinateurs portables et agendas électroniques qui seront en pointe, avec un rythme de croissance annuel de 16,1% entre 2003 et 2008, contre 2,9% pour les ordinateurs de bureau. Du coup, en fin de période, les ventes de semi-conducteurs pour ordinateurs portables égaleront en valeur celles des ventes pour PC de bureau (dont elles ne représentaient que la moitié l'année dernière).Sur un plan plus général, les ventes de semi-conducteurs toutes catégories confondues (incluant les appareils photos, les téléphones mobiles, etc...) se préparent à une année très positive. La Semiconductor Industry Association s'attend à une progression de 19% en 2004, tandis que le cabinet Gartner table, lui, sur une croissance de 22,6%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.