Fujitsu attaque Samsung SDI pour violation de brevets

Le numéro un mondial des écrans plasma, Fujitsu, a porté plainte au Japon et aux Etats-Unis contre Samsung SDI, le numéro deux du secteur, pour violation de brevets. Cette décision fait suite à la rupture de négociations entre les deux entreprises sur le brevet de plusieurs des produits du Japonais. Samsung SDI s'était finalement retiré de la discussion en déclarant que sa technologie était différente de celle de son concurrent. Fujitsu a déjà signé des contrats d'utilisation de brevets avec Pioneer et Matsushita Electric Industrial, le fabricant des produits Panasonic."Fujitsu demande un ordre de justice contre des importations et ventes futures d'écrans à plasma et des compensations pour de précédentes violations," a précisé la société japonaise dans un communiqué. "Samsung SDI a refusé les demandes raisonnables de Fujitsu et a continué à produire et à vendre des écrans à plasma dont Fujitsu estime qu'ils violent ses brevets."Si les tribunaux reconnaissent les accusations de Fujitsu, la distribution des produits de Samsung SDI au Japon et aux Etats-Unis sera interrompue, mettant en difficultés le groupe sud-coréen et d'autres fabricants s'approvisionnant en écrans auprès de Samsung. Cette poursuite fait suite à celle de Sony contre Eastman Kodak et de Taiwan Semiconductor Manufacturing contre le Chinois SMI pour les mêmes raisons.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.