La Consob baisserait le prix d'Edison pour séduire EDF

 |  | 299 mots
Lecture 1 min.
Suffisant? Selon la presse italienne, l'autorité boursière italienne Consob, qui a rencontré hier les avocats d'EDF, aurait décidé d'abaisser le prix que paierait le groupe français en cas d'offre publique d'achat sur l'ensemble du capital d'Edison.Le prix initial fixé par la Consob s'élévait 1,85 euro par action, soit une prime de 15% par rapport au cours actuel du titre.Selon le quotidien "Il Sole 24 Ore", le prix a été fixé à moins de 1,80 euro par titre. De son côté, "La Repubblica", moins catégorique, annonce une baisse de quelques centimes "autour de 1,80 euro" par action Edison. Cett décision fera-t-elle revenir en arrière la direction d'EDF qui a annoncé lundi vouloir jeter l'éponge sur ce dossier. Un conseil d'administration extraordinaire - prévu de longue date - se réunit cet après-midi. Une décision définitive devrait être prise. L'annonce faite lundi par EDF de se retirer d'Italie avait provoqué quelques remous. Le ministre délégué à l'Industrie Patrick Devedjian avait alors décidé de rencontrer son homologue transalpin, Claudio Scajola pour tenter de relancer les négociations. On ne sait pas si cette rencontre de la dernière chance a pu faire avancer le dossier, aucun commentaire n'ayant filtré de cette réunion. Actuellement, le Français contrôle 2,34% d'Edison et 18,03% de la holding Ieb, qui détient elle-même 63,8% d'Edison. La législation italienne prévoit qu'une offre d'achat est obligatoire en cas de contrôle de plus de 30% du capital d'une société. Mais elle prévoit également que les droits de vote dans Edison restent plafonnés à 2%. Ce que la direction d'EDF n'accepte pas. Une baisse du prix d'Edison suffira-t-elle à infléchir la décision du PDG d'EDF, Pierre Gadonneix? Réponse après la conseil d'administration.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :