Le prix du gaz devrait augmenter de 7 à 8% cet été

Une décision attendue. Pour amortir le renchérissement de ses coûts d'approvisionnement liés à l'augmentation de 50% du prix du pétrole depuis un an, Gaz de France prévoit d'augmenter de 7 à 8% les tarifs de ses dix millions d'abonnés au 1er juillet prochain. Cette demande a été transmise début avril à la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), qui devrait remettre son avis, uniquement consultatif, prochainement. "En fonction de l'avis de la CRE, et de l'évolution des prix du pétrole d'ici mi-juin, permettant ainsi de tenir compte d'une éventuelle baisse du prix du baril à cet horizon, le gouvernement arrêtera l'évolution précise des tarifs du gaz", précise Bercy dans un communiqué."Le prix du gaz a considérablement augmenté sur le marché international. Gaz de France achète son gaz, il le revend, et donc il est bien obligé de répercuter la hausse, sinon il serait en perte", a explique le ministre de l'Industrie, Patrick Devedjian, à la sortie du Conseil des ministres. En novembre dernier, Gaz de France, qui réclamait une hausse de 10,4%, avait finalement été autorisé à augmenter ses tarifs de 5,2%, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Economie et des Finances, ayant refusé à l'époque de demander à Jean-Pierre Raffarin une augmentation "extravagante" des tarifs. Ce relèvement du prix du gaz pour les particuliers s'inscrit dans le cadre du nouveau contrat de service public 2005-2007 liant l'Etat et Gaz de France et qui prévoit un révision trimestrielle des tarifs du gaz (voir ci-contre). Précédemment, la grille tarifaire n'était révisée que deux fois par an. Alors que le marché du gaz sera ouvert à la concurrence en 2007, les deux parties devraient s'atteler pendant cette période à rechercher les moyens de faire converger les tarifs actuels avec ceux pratiqués sur "les marchés ouverts".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.