EDF pourrait trancher jeudi sur le cas Edison

 |  | 202 mots
Lecture 1 min.
Proche de l'issue. Le groupe EDF envisage de tenir dès jeudi un conseil d'administration au cours duquel il pourrait entériner sa décision de se retirer du marché italien.Après d'interminables mois de négociations pour le rachat du numéro deux italien de l'électricité Edison, le groupe dirigé par Pierre Gadonneix semble être définitivement lassé par les atermoiments transalpins. Lundi, EDF avait fait savoir qu'il allait purement et simplement se désengager du capital de l'électricien italien (voir ci-contre).Cette annonce a provoqué quelques remous, le ministre délégué à l'Industrie Patrick Devedjian ayant décidé de rencontrer son homologue transalpin, Claudio Scajola dans la foulée. On ne sait pas si cette rencontre de la dernière chance a pu faire avancer le dossier, aucun commentaire n'ayant filtré de cette réunion.Le groupe EDF contrôle actuellement 2,34% d'Edison et 18,03% de la holding Ieb, qui détient 63,8% d'Edison. La législation italienne prévoit qu'une offre d'achat est obligatoire en cas de contrôle de plus de 30% du capital d'une société. Mais elle prévoit également que les droits de vote dans Edison restent plafonnés à 2%. Ce que la direction d'EDF n'accepte pas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :