Les pouvoirs publics se mobilisent contre l'insécurité aérienne

 |  | 490 mots
Lecture 2 min.
Mobilisation générale contre l'insécurité aérienne: alors que les accidents d'avion meurtriers se sont multipliés cet été, le président de la République Jacques Chirac a appelé aujourd'hui à un renforcement des mesures prises pour assurer la sécurité aérienne. Première initiative concrète: la liste noire des compagnies aériennes interdites sur le territoire français sera rendue publique dès lundi prochain.Profitant du premier conseil des ministres après la période estivale, Jacques Chirac, tout juste de retour de la cérémonie d'hommage aux victimes de la catastrophe aérienne survenue au Venezuela, a lancé ce matin un appel au "renforcement" de la législation en matière de sécurité aérienne. Pour le président de la République, il importe notamment "face au développement très rapide du transport aérien et de la concurrence par les prix", de procéder à un renforcement de la législation "en matière de contrôle, d'information et de transparence".Une première initiative en ce sens a d'ailleurs été annoncée ce matin par le ministre des Transports Dominique Perben: la publication de la liste des compagnies aériennes interdites en France pour des raisons de sécurité. Intervenant dans le cadre d'une conférence de presse, le ministre a précisé que cette liste sera disponible "dès lundi sur le site Internet de la Direction générale de l'aviation civile". Outre les compagnies interdites, on y trouvera la liste des compagnies autorisées et celle des compagnies affrétables, "de manière à ce qu'il y ait une totale transparence", a-t-il précisé.Ces initiatives interviennent après une succession d'accidents aériens qui ont fait plus de 300 victimes dans le monde depuis le début de l'été (voir ci-contre). La France, qui a été durement touchée avec les 152 victimes de l'accident du 16 août au Venezuela, doit désormais, selon le président de la République, "jouer un rôle moteur auprès des instances européennes et internationales de la sécurité aérienne" et rallier à sa démarche "le maximum de partenaires".Jacques Chirac souhaite notamment la mise en place d'ici la fin de l'année du "label bleu" qui sera décerné aux compagnies ayant pris l'engagement volontaire de "respecter les règles françaises de sécurité".Parmi les autres initiatives annoncées ce matin figure la promesse de Dominique Perben d'adopter d'ici fin 2005 "une mesure réglementaire permettant à chaque utilisateur d'un programme touristique de connaître précisément la compagnie aérienne sur laquelle il sera transporté". La France déposera par ailleurs auprès de l'Union européenne d'ici octobre un mémorandum proposant, selon le ministre, "un certain nombre de mesures communes à l'Europe allant dans le sens de la sécurité et reprenant en particulier un certain nombre de dispositifs strictement français".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :