Universal Music domine toujours le marché mondial du disque

Un classement sans surprise. Selon l'étude publiée sur les ventes mondiales de disques en 2004 publiée par la fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI), le leader américain Universal Music détenait en fin d'année, 25,5% du marché mondial du disque. Mais la concurrence devient de plus en plus rude, Universal Music étant concurrencé par des maisons de taille comparables comme JV Sony BMG qui détient 21,4% du marché mondial des ventes de disques et, dans une moindre mesure, la britannique EMI avec 13,4% du marché. Les labels indépendants ne sont pas en reste, l'ensemble de ces labels atteignant 28,4% des ventes mondiales.Selon les données de l'IFPI, les droits d'auteurs ont totalisé 493 millions de dollars en 2004, en hausse de 4,5% par rapport à 2003, et de 19% sur les cinq dernières années. L'IFPI estime d'ailleurs que les revenus liés à ce secteur devraient plus que doubler dans les cinq prochaines années.Autre donnée importante publiée par l'IFPI, les acheteurs de disques sont plus âgés qu'il y a cinq ans. Ainsi, 55% des disques vendus dans le monde ont été acquis par des personnes de plus de trente ans, contre 48% en 1999. Les réseaux de la grande distribution contribuent à la bonne diffusion des disques, Wal-Mart ou Tesco accaparent en majorité une clientèle de plus de trente ans. Les adolescents quant à eux sont plus adeptes du téléchargement de musiques sur des sites spécialisés. Enfin, l'année 2004 a été celle de la musique en ligne, puisque près de 180 sites de téléchargement légaux ont été lancés. Aujourd'hui, il en existe d'ailleurs dans le monde plus de 300, dont 200 uniquement en Europe. Au total, ce sont près de 2,2 millions de titres qui sont disponibles à travers ces sites et leur nombre devrait continuer à croître parallèlement à la généralisation des téléphones mobiles de troisième génération. D'ailleurs, à ce titre, l'IFPI relève que la part de la musique digitale augmente fortement, progressant de 15% en Allemagne, de 10% en Grande-Bretagne et de 6% aux Etats-Unis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.