Gemplus confirme sa bonne santé

Tous les indicateurs sont au vert. Après plusieurs trimestres de pertes, l'un des principaux fabricants de cartes à puces au monde, Gemplus repasse dans le vert et confirme un retour à la bonne santé. "C'est le dixième trimestre consécutif d'amélioration substantielle de la performance de Gemplus" a commenté Alex Mandl, président du groupe. En effet, depuis son retour aux bénéfices en 2004, la bonne santé du fabricant ne se dément pas, avec une croissance de son chiffre d'affaire de 15,5% au cours du troisième trimestre 2005 à 247,9 millions d'euros. A périmètre et taux de change constant, la progression s'établit à 7,5%.La téléphonie mobile a été l'un des principaux moteurs de croissance pour le groupe, en particulier dans la région Amérique, cette dernière progressant de 36,5% (à périmètre constant). En revanche, la région Europe et Moyen-Orient voit son chiffre d'affaires croître faiblement de 1,9% et l'Asie baisser de 7,5%.D'ailleurs, les ventes dans la téléphonie mobile ont atteint des records en terme de volume puisque 87,6 millions d'unités ont été vendues, soit une hausse de 43% sur un an. La marge brute a progressé quant à elle de 23,9% à 62,3 millions d'euros. Mais le mix produit continue à s'améliorer comme le note l'entreprise. En effet, la part des cartes haut de gamme augmente significativement passant de 30% l'an dernier à 47% des ventes cette année. En revanche, le prix moyen a baissé de 19,4%. Au total, la branche télécommunication a vu son bénéfice d'exploitation progresser de 30% ) 25,3 millions d'euros.Les services financiers repassent dans le vert avec un résultat d'exploitation de 600.000 euros contre une perte de 14,8 millions il y a un an. L'activité a continué à être portée par les puces à destination des cartes de paiement, avec le développement de l'EMV dans toutes les régions (ensemble de normes mis en place par plusieurs opérateurs pour préparer la généralisation de la carte à puce). De son coté, l'identité et la sécurité, termine le trimestre une fois de plus dans le rouge avec une perte d'exploitation de 4,6 millions d'euros contre 4,8 millions il y a un an. La croissance vient principalement des ventes aux agences gouvernementales aux Etats-Unis et de la sécurité d'entreprises en Europe.Au total, les marges du groupe ont été largement tirées par le développement dans la téléphonie mobile. Le taux de marge brute a progressé de 3,6 points à 33,4%, pendant que le taux de marge d'exploitation repasse dans le vert à 8,6% contre -0,1% un an plus tôt. Le résultat net du groupe s'élève à 20,9 millions d'euros contre une perte de 8,5 millions au troisième trimestre 2004, tiré par une plus-value de cession.Pour l'exercice en cours, le groupe a confirmé ses ambitions de croissance de chiffre d'affaires, qui devrait dépasser 10% sur l'année. En revanche, les cartes téléphoniques et à gratter semblent moins dynamiques que prévu, la croissance organique du groupe risque d'être inférieure à la prévision de 10% initialement prévue. Désormais, le groupe a réaffirmé pouvoir atteindre une marge d'exploitation de 10% en 2007.En Bourse, le titre Gemplus perd 3,59% à 2,15 euros à la clôture.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.