Deutsche Post s'offre officiellement Exel pour 5,5 milliards d'euros

 |  | 270 mots
Lecture 1 min.
L'opération était déjà connue dans son principe, mais Deutsche Post a confirmé officiellement ce matin qu'il rachète son concurrent Exel, spécialiste de logistique. L'Allemand offre ainsi 900 pence pour chaque action du Britannique, plus 0,25427 de ses propres actions. Ainsi, l'opération valorise à 1,244 pence le titre Exel, soit 3,7 milliards de livres au total (5,5 milliards d'euros).Deutsche Post réglera 72% de l'acquisition en numéraire et le solde en actions nouvelles, issues d'une augmentation de capital. Une fois l'opération approuvée par au moins 75% des actionnaires d'Exel, ainsi que les autorités de la concurrence, Deutsche Post deviendra le numéro un mondial de la logistique. Le groupe allemand a enregistré en 2004 un chiffre d'affaires de 43,1 milliards d'euros pour un bénéfice net de 1,6 milliard d'euros. Pour sa part, Exel a enregistré un chiffre d'affaires 2004 de 6,3 milliards de livres sterling (9,5 milliards d'euros). Le groupe allemand, propriétaire de DHL, espère en outre réaliser 220 millions d'euros de synergies après cette acquisition à horizon 2008. Pour l'Allemand, cette opération lui permet aussi de rééquilibrer ses activités entre le courrier classique, le courrier rapide et la logistique. Une diversification qui s'impose pour l'Allemand, tandis que le secteur postal européen sera bientôt ouvert à la concurrence (voir ci-contre)... Outre-Rhin, les éditeurs Axel Springer, WAZ (Westdeutsche Zeitungsverlag) et Georg von Holtzbrinck se sont déjà placés sur les rangs pour concurrencer Deutsche Post dans ce secteur en pleine ébullition.En Bourse, Deutsche Post recule de 2,20% en fin de séance. Exel pour sa part progresse à peine de 0,41%, tandis que sur un an, il gagne plus de 75%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :