HVB tire de nouveau le signal d'alarme

 |  | 294 mots
Lecture 1 min.
La situation d'HypoVereinsbank ne s'arrange pas. Déjà, à l'issu du troisième trimestre, la banque allemande avait officiellement abandonné ses objectifs en raison de mauvaises performances sur son marché domestique (voir ci-contre). Cette fois, elle vient d'annoncer une provision massive de 2,5 milliards d'euros qui viendra directement affecter ses résultats 2004.Cette provision liée à ses engagements immobiliers est destinée à réduire son profil de risque, compte tenu des difficultés persistantes que rencontre le marché immobilier allemand. Cette mesure, accompagnée d'une reconfiguration stratégique, va "considérablement favoriser nos futures publications de résultats", souligne un communiqué du groupe.Bref, HVB a choisi de sacrifier le présent pour ménager l'avenir. Car, à court terme, cette provision va peser lourd. Pour 2004,"elle aboutira à la publication d'une perte correspondante", précise le groupe.Les comptes seront aussi impactés par une charge de restructuration au titre du plan annoncé l'an passé. Mais face à l'ampleur de la provision annoncée, la charge de restructuration paraît presque symbolique. Elle s'élève à 250 millions d'euros.Reste enfin un élément à prendre en compte: HVB ne paiera pas de dividende au titre de l'exercice 2004. D'ores et déjà, selon une source proche du dossier jointe par l'AFP, Standard & Poor's aurait placé sous surveillance négative les notes de la banque. La Bourse pour sa part ne s'inquiète pas de cette opération vérité. Après avoir été suspendu, le titre est stable en fin d'après-midi.C'est que pour certains opérateurs, cette révision pourrait constituer une opportunité. "Cela relance les rumeurs sur une fusion", rapporte un courtier. Des rumeurs qui apparaissent d'autant plus fondées que, malgré le rebond du titre depuis l'été, la capitalisation reste faible avec 13 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :