IBM rachète Micromuse pour près de 900 millions de dollars

 |  | 330 mots
Lecture 2 min.
Nouvelle acquisition pour IBM. Le groupe informatique américain va s'emparer de l'éditeur de solutions Micromuse. Montant de l'opération, qui sera entièrement réalisée en cash: 865 millions de dollars. IBM va offrir 10 dollars par titre Micromuse, soit une prime de 39% sur le dernier cours de clôture de l'entreprise. En mettant la main sur l'entreprise, IBM veut renforcer son offre dans les solutions de gestion de données et de vidéos. L'opération doit être finalisée au 1er trimestre 2006, une fois qu'elle aura reçu l'aval des actionnaires de Micromuse et des autorités de la concurrence.Micromuse, qui a publié un chiffre d'affaires annuel 2004-2005 (clos fin septembre) de 160,8 millions de dollars pour une perte de 3,83 millions de dollars, édite des logiciels de communication en réseaux à l'intention des banques, des opérateurs télécoms et des distributeurs, afin de les aider dans la gestion des contenus voix, données et vidéos. L'entreprise revendique 1.800 clients parmi lesquels AOL (Time Warner), l'opérateur britannique BT et de l'opérateur de télévision payante américain Cox Communications.IBM combinera ainsi les outils de Micromuse avec ses solutions de gestion de l'information. "Les réseaux d'aujourd'hui ne sont pas seulement des canaux de transmission de données et leurs utilisateurs intègrent de plus en plus les communications vocales et vidéo avec leurs activités commerciales", a souligné Al Zollar, responsable de la division logiciels chez IBM.Pour Big Blue, il s'agit de la seizième opération de croissance externe depuis 2001. Il a également dépensé pas moins de 1 milliard de dollars en recherche et développement. Le rachat s'inscrit tout droit dans la stratégie de son PDG Sam Palmisano, baptisée "l'information comme un service" et qui tend à proposer toute une gamme de logiciels, de matériels et de services aidant les entreprises à trouver et utiliser les données où qu'elles soient et quel que soit leur format.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :