Samsung reste confiant

 |  | 451 mots
Lecture 2 min.
C'est à l'optimisme de Samsung que les observateurs devront s'attacher. Car, si le groupe électronique sud-coréen a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, les chiffres témoignent aussi d'un marché moins dynamique que prévu. Ainsi, le premier fabricant mondial d'écrans plats a enregistré sur le dernier trimestre 2004 un bénéfice opérationnel de 1.530 milliards de wons au dessus des prévisions du marché mais en baisse de 41% sur un an et de 44% par rapport au trimestre précédent.A l'origine de cette érosion des profits, la baisse des prix à la fois sur le marché des écrans LCD et sur le celui des téléphones mobiles. Concernant les écrans plats, depuis plusieurs mois maintenant, les constructeurs constatent que la demande, en moins forte croissance qu'anticipé, est incapable d'absorber un niveau d'offre bien trop abondant. Résultat, le prix des écrans de 17 pouces fabriqués par Samsung ont reculé de 14% sur les trois derniers mois de l'année après une baisse de 38% au troisième trimestre.Samsung a connu le même phénomène dans les mobiles. Le fabricant a ainsi dû s'aligner sur les fortes baisses de prix pratiquées par Nokia sur la période. Ainsi, sa marge a-t-elle reculé de 10 points au quatrième trimestre par rapport au troisième, tombant à 3%, en raison également de ventes décevantes, d'une hausse des dépenses marketing, et des bonus distribués aux salariés. Outre la baisse des prix, le nombre de mobiles écoulés n'a en effet pas dépassé les 21,1 millions d'unités contre 22,7 millions un trimestre plus tôt.Reste que sur l'ensemble de l'exercice, les bénéfices sont en forte hausse: le résultat net est ressorti à 10.790 milliards de wons (7,89 milliards d'euros), soit un bond de 81% en un an. En dépit de ces déconvenues, anticipées par le marché, Samsung prédit un retournement de tendance en 2005, même si globalement le consensus compilé par Reuters prévoit un recul de 22% sur un an. Sur les mobiles, il compte écouler 100 millions d'unités cette année, un chiffre en hausse de 16% sur un an. Les marges devraient également remonter dès le premier trimestre pour atteindre 15% des ventes, grâce la sortie de nouveaux modèles. Même optimisme sur le marché des écrans LDC. Samsung anticipe une remontée des prix au second semestre, selon le communiqué et même dès le deuxième trimeste, d'après les déclarations de ses dirigeants faites devant les analystes. Reste que sur ce terrain, son concurrent LG Philips est beaucoup moins confiant: il prédit une chute des prix comprise entre 10 et 20% au premier semestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :