Les bénéfices trimestriels de British Airways s'envolent

 |  | 335 mots
Lecture 2 min.
Malgré les attentats à Londres, ou encore la forte hausse du prix du carburant, British Airways affiche un bénéfice imposable en nette progression sur le premier trimestre de son exercice 2005/2006, à fin juin. Le groupe a enregistré un résultat imposable de 124 millions de livres sur les trois premiers mois de son exercice, en hausse de 65% par rapport à l'année précédente. Cette forte hausse s'explique notamment par un chiffre d'affaires en hausse de 8,3% à 2,09 milliards de livres, en dépit d'une hausse de 37,6% des coûts du carburant.La rentabilité du groupe a en effet été sauvée par une hausse des tarifs pour compenser la flambée du prix du pétrole. Le groupe a imposé une surfacturation sur ses vols, qui est passé de 16 à 24 livres sur les longs courriers et de 6 à 8 livres sur les moyens courriers, depuis un an. Du coup, le bénéfice d'exploitation de British Airways atteint 176 millions de livres, en hausse de 36,4% sur un an. Les coûts opérationnels totaux ont progressé pour leur part de 2,6% sur un an. La marge opérationnelle est ainsi passée de 6,8% en juin 2004 à 8,5% à fin juin 2005.En outre, la société a bénéficié d'un trafic record pour le mois de juillet, combiné à une hausse des voyages en première classe. "Le nombre de passagers record du mois de juillet montre que l'impact des attentats de Londres n'a pas été visible à court terme, bien qu'il soit trop tôt pour dire ce que sera l'impact de long terme", a précisé le groupe dans un communiqué. Le revenu moyen par passager a progressé de 1,5% sur le trimestre.En termes de perspectives, le groupe s'attend, dans un contexte de hausse des coûts du carburant, à relever ses estimations de croissance sur l'année. Il prévoit une progression de 5,5 à 6,5% de son chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'exercice 2005/2006 et table sur un trafic en augmentation de 3%, mais un revenu moyen par passager inchangé.En Bourse, le titre progresse de 1,51%, à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :