Lourdes pertes pour Ford

 |  | 417 mots
Lecture 2 min.
L'automobile américaine est décidément bien en crise. Après les pertes abyssales dévoilées lundi dernier par General Motors, c'est au tour de Ford d'annoncer aujourd'hui des résultats très mauvais au titre du troisième trimestre.Certes, Ford n'annonce pas, comme son concurrent, des pertes trimestrielles dépassant le milliard de dollars. Mais le groupe affiche néanmoins une perte nette de 284 millions de dollars sur les trois mois écoulés, contre un bénéfice de 266 millions voici un an. En termes de résultat par action, Ford a perdu 15 cents sur le trimestre contre un gain de 15 cents l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, la perte du trimestre s'établit à 191 millions de dollars, ou 10 cents par action, c'est à dire un cent de plus que les estimations des analystes.Le constructeur est frappé de plein fouet par la crise de l'automobile sur son marché domestique. En dépit de campagnes de rabais massifs, les ventes sont des plus moroses et ne donnent aucun signe de repartir: Ford vient d'ailleurs de réduire de 2,4% son objectif de production pour le quatrième trimestre, à 810.000 véhicules. Et il précise par la même occasion que son résultat sur l'ensemble de 2005 sera en bas de sa fourchette de prévision d'un bénéfice de 1 à 1,25 dollar par action.C'est bien le marché automobile américain qui pèse sur Ford. Depuis le début de l'année, ses ventes de véhicules aux Etats-Unis ont reculé de 1,3%, et cela en dépit des rabais exceptionnels consentis pendant l'été. Les raisons pour cette morosité sont multiples: la compétition des constructeurs étrangers est intense, la flambée des prix du pétrole freine les velléités d'achat des Américains, et ces derniers commencent à se détourner de leurs modèles fétiches, les 4x4 gros consommateurs d'essence, qui fournissaient aux constructeurs leurs marges les plus confortables.Dans ces conditions, l'activité automobile aux Etats-Unis de Ford a perdu 1,2 milliard de dollars pendant le trimestre écoulé. A l'inverse, les activités de financement se sont une fois de plus révélées comme la vache à lait du groupe, avec un bénéfice de 577 millions de dollars.Reste que pour assainir sa situation, le groupe devra sans doute adopter des mesures sévères. Ford a annoncé qu'il rendrait public un plan de restructuration cet automne.A Wall Street, l'action Ford perd 0,24% à 8,45 dollars, en milieu de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :