Volskwagen fait fi de la crise automobile

 |  | 245 mots
Alors que le marché automobile mondial est loin d'être des plus dynamiques, Volkswagen garde le cap de la rentabilité. Le constructeur automobile allemand vient de publier un bénéfice net presque quadruplé au troisième trimestre 2005 par rapport à l'année précédente, à 282 millions d'euros.Ainsi, si ses concurrents français, tels que Peugeot, souffrent sur leurs marges, Volkswagen pour sa part affiche un bénéfice d'exploitation trimestriel en hausse de 49,6% à 586 millions d'euros, alors que le chiffre d'affaires a progressé de 12,6% à 23,8 milliards d'euros.Surtout, alors que d'autres entreprises européennes, en général, et du secteur en particulier, revoient leurs objectifs à la baisse, Volkswagen confirme ses prévisions sur l'exercice en cours, c'est-à-dire qu'il prévoit une hausse du bénéfice d'exploitation après exceptionnels et du bénéfice imposable.Reste que le groupe prévient que les efforts consentis au troisième trimestre pour arriver à ces résultats devront se poursuivre. Le constructeur souhaite en effet accroître son profit imposable de 4 milliards d'euros, à 5,1 milliards d'euros, à horizon 2008. Cela passe par des réductions de milliers de postes, et la fermeture d'usines.Les efforts devront être d'autant plus soutenus que le groupe s'attend à une augmentation des pressions sur les prix, notamment en Chine et aux Etats-Unis. De plus, le prix élevé du pétrole pèse sur la confiance des ménages et sur la consommation. En Bourse, le titre a clôturé en hausse de 0,69% à 45,54 euros à Francfort.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :