Volkswagen contraint de poursuivre son plan d'économies après 2005

Chez Volkswagen, un plan de réduction des coûts peut en cacher un autre. Le constructeur allemand a en effet annoncé, dans le cadre du salon automobile de Los Angeles, que son plan d'économies ForMotion, qui devait prendre fin en 2005, sera prolongé au-delà. "Les réductions de coûts ne peuvent pas s'arrêter en 2005", a ainsi expliqué Bernd Pischetsrieder, le patron du groupe.Et pour cause. Volkswagen, qui a économisé 1 milliard d'euros en 2004, et qui doit encore économiser 3,1 milliards d'euros en 2005, est confronté à un marché automobile morose. Ainsi, les trois marchés principaux du groupe - les États-Unis, l'Allemagne et la Chine - sont en ralentissement. "Les volumes en Allemagne ne vont pas changer", a expliqué le PDG du groupe, qui ne cache pas non plus son pessimisme sur la tendance aux Etats-Unis et en Chine.En outre, le fabricant d'automobiles doit faire face à la hausse attendue des prix des matières premières, et en particulier de l'acier. Arcelor a d'ailleurs annoncé qu'il augmenterait ses prix dans une fourchette de 20 à 50%. Par ailleurs, Volkswagen est très touché par la faiblesse du dollar. Le groupe s'attend à une perte d'exploitation d'environ 1 milliard d'euros en Amérique du Nord pour l'année 2004. L'année en cours ne devrait pas non plus permettre de renouer avec l'équilibre, malgré le lancement de nouveaux modèles de Jetta et Passat.Autant de difficultés qui imposent au groupe de poursuivre sa politique de réduction de coûts. Ces économies devraient être notamment réalisées par une amélioration de la productivité et une réduction de la masse salariale, d'au moins 30% d'ici à 2011. Cette mesure devrait permettre au groupe d'économiser 2 milliards d'euros sur cette période.A la clôture, l'action progresse de 2,98% à 35,90 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.