Chiffre d'affaires record pour LVMH

 |   |  337  mots
Année record pour LVMH. A la faveur d'une fin d'année qu'elle qualifie elle-même d'"exceptionnelle", la marque de luxe (propriétaire de La Tribune) a réalisé des ventes de 12,6 milliards d'euros. Le chiffre est globalement en ligne avec les attentes du consensus Reuters. "Ces performances sont d'autant plus remarquables qu'elles ont été réalisées dans un environnement monétaire fortement pénalisant", se félicite le groupe. La croissance organique de 11% qui accompagne ce chiffre d'affaires est également conforme aux prévisions.La distribution sélective (+17%), les montres et la joaillerie (+18%) ainsi que les vins et spiritueux (+11%) ont été les branches les plus dynamiques. Mais ce sont surtout la mode et la maroquinerie (+10%) qui devraient retenir l'attention des analystes. Ces derniers voulaient en effet surveiller les ventes de Louis Vuitton, notamment au Japon où elles ont stagné depuis la fin 2003. Or, sans toutefois donner pour l'instant de chiffres, le groupe parle de performances "exceptionnelles" en Asie et ajoute que d'une manière générale "la fin d'année a été très dynamique pour la marque qui a enregistré son record historique de vente hebdomadaire la semaine de Noël".Si le chiffre d'affaires devrait donc globalement contenter la communauté financière, celle-ci pourrait toutefois se faire un peu plus critique sur le bénéfice opérationnel pour lequel le groupe avait jusqu'ici ambitionné "une hausse significative". Aucun chiffre définitif n'a été donné, les résultats devant être publiés en mars, mais d'ores et déjà LVMH a précisé que le résultat opérationnel a progressé d'environ 10% par rapport à 2003 où il avait atteint 2,18 milliards d'euros. D'après Reuters, les analystes espéraient un peu mieux, une progression de 11,8% à 13%.Enfin pour 2005, LVMH évoque un environnement "difficile", dans lequel il espère une "croissance sensible de son résultat opérationnel".Jeudi, c'est bien le niveau de marge qui semble retenir l'attention, "un motif de déception" pour Fideuram-Wargny. Le titre perd 1,72% à 54,30 euros en fin de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :