Séance de consolidation

Séance de consolidation pour le CAC 40, qui s'affiche à ses plus hauts niveaux en deux ans et demi. Les perspectives décevantes de Cisco ont pesé sur les valeurs technologiques. Total a subi des prises de bénéfice sur fond de baisse des cours du pétrole. Le Dow Jones est en recul malgré la hausse de Hewlett-Packard, dont le président Carly Fiorina a démissionné.A la clôture, le CAC 40 cède 0,28% à 3.969,62 points dans un volume d'affaires de 3,37 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie perd 0,1% à 4.990,4 points et, à Francfort, le Dax baisse de 0,42% à 4.353,15 points. A New York, le Dow Jones recule de 0,40% à 10.681,40 points.Sur le marché des devises, le dollar s'échange à 1,2792 pour 1 euro, contre 1,2790 hier soir à New York, les investisseurs optant pour la prudence à la veille de la publication de la balance commerciale des Etats-Unis en décembre. Le contrat mars sur le WTI repasse au-dessus des 46 dollars le baril, à 46,20 dollars le WTI de New York, alors que l'Opep ne devrait pas réduire ses quotas avant mars. A 16 heures 30 a eu lieu la publication hebdomadaires des stocks de brut américains. Ceux-ci ressortent à 294,3 millions de barils, en baisse de 1%. Les produits distillés reculent pour leur part de 3% à 115,6 millions de barils. Dassault Systèmes perd 0,30% à 36,19 euros. L'éditeur de logiciels de conception assistée par ordinateur a dégagé un bénéfice net de 60,1 millions d'euros au quatrième trimestre 2004, contre 58,7 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation avant coûts d'acquisition recule de 2,6% à 88,4 millions. Le chiffre d'affaires progresse de 9,7% à 239,9 millions d'euros. Pour l'exercice 2005, le groupe a ramené sa prévision de chiffre d'affaires à 865-875 millions d'euros, contre 875-885 millions en raison de la faiblesse du dollar. Havas progresse de 2,38% à 4,30 euros. Le groupe de publicité a dégagé une marge brute de 1,49 milliard d'euros en 2004, en baisse de 9,2% (+2% en croissance organique). Sur le seul quatrième trimestre, l'activité recule de 6,8% à 406 millions (+4,6% en données comparables). Havas indique que " la rentabilité du groupe en 2004 devrait être supérieure à celle affichée au premier semestre, grâce à la forte accélération de la croissance organique au deuxième semestre ".Renault prend encore 2,13% à 67,10 euros au lendemain de l'annonce de résultats record en 2004. Sa filiale à 44% Nissan a par ailleurs publié ce matin une hausse de 6,9% de son bénéfice net au troisième trimestre et confirmé tabler sur un résultat record pour l'ensemble de son exercice à fin mars. Peugeot prend de son côté 1,03% à 49,91 euros.Gemplus abandonne 5,83% à 1,94 euros. Le fabricant de cartes à puce a enregistré un bénéfice net de 11,8 millions d'euros au quatrième trimestre 2004, contre une perte de 27,8 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation avant coûts de restructuration ressort à 18,1 millions d'euros, contre 1,8 million. Le chiffre d'affaires progresse de 4,2% à 242,5 millions d'euros. Gemplus se dit confiant dans sa capacité d'améliorer son résultat opérationnel cette année et table sur une marge opérationnelle de 10% en 2007.Euronext se reprend de 5,36% à 25,55 euros. La plate-forme boursière paneuropéenne a présenté les détails de son offre possible sur le London Stock Exchange (LSE) qui prendrait la forme d'une fusion et permettrait de réaliser des économies annuelles de 203 millions d'euros avant impôt. L'entité issue de la fusion serait cotée à Londres et à Paris. Euronext ajoute qu'elle a conclu un accord de financement avec huit banques. Selon des rumeurs de marché, le groupe chercherait surtout à faire monter les enchères pour que Deutsche Börse remporte la partie au prix fort.Bouygues cède 0,50% à 31,99 euros. Le groupe de BTP et de communication a publié un chiffre d'affaires de 23,4 milliards d'euros l'an dernier, en hausse de 7% sur un an, en ligne avec les attentes des analystes. Sa filiale Bouygues Telecom affiche une croissance de 12% à 3,65 milliards d'euros.Altadis baisse de 1,61% à 33,56 euros à la suite d'un article du quotidien espagnol Expansion selon lequel Madrid prépare un projet de loi de libéralisation totale du marché de la distribution en gros du tabac qui mettra fin au monopole du groupe. Joint par investir.fr, le groupe franco-espagnol a indiqué que, si elle était votée, cette loi ne ferait qu'entériner un état de fait.Enfin, CNP Assurances avance de 2,36% à 54,25 euros. Le numéro un français de l'assurance vie a fait état d'une croissance de 10,2% de ses facturations à 21,44 milliards d'euros en 2004 (+10,4% à taux de change constant). Sur le seul quatrième trimestre, l'activité progresse de 18% à 5,68 milliards (+18,1% à taux de change constant. La CNP maintient sa prévision d'une croissance du résultat net annuel " sensiblement supérieure " à celle de 2% enregistrée en 2003.Ambroise Ecorcheville Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.