Marks & Spencer promet un retour dans le vert

Peut-être le bout du tunnel pour Marks & Spencer? Le groupe de distribution britannique promet en effet qu'il affichera des bénéfices imposables (avant éléments exceptionnels) pour le premier semestre (à fin septembre) de son exercice 2005-2006. Le groupe devrait même enregistrer un résultat "en haut de la fourchette des prévisions".Cette confiance retrouvée s'explique par une hausse du chiffre d'affaires de la société de 3,3% au deuxième trimestre, en Grande-Bretagne. A périmètre comparable, le chiffre d'affaires fait état d'une progression de 1,3% par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Les produits non alimentaires (principalement des vêtements) ont reculé de 0,2%, affichant une nette amélioration par rapport à la baisse qui avait été enregistrée au premier trimestre (-11,2%). Par ailleurs, les produits d'alimentation ont progressé de 2,7% à périmètre comparable. Autre source de satisfaction pour la société, les ventes "hors promotion" qui ont progressé à périmètre comparable de 0,4% alors qu'elles avaient à l'inverse plié de 2,4% au premier trimestre.Quoi qu'il en soit, si la confiance sur le premier semestre est de mise, le groupe reste prudent pour l'ensemble de l'exercice 2005-2006. Marks & Spencer estime en effet que son troisième trimestre sera décisif pour l'exercice mais que le contexte économique est tendu. "La conjoncture reste très difficile et la période de Noël est devant nous. Nous écoutons nos clients et les retours sont positifs", a expliqué le directeur général du groupe, Stuart Rose, qui met en avant le niveau élevé de l'endettement des ménages britanniques.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.