Générale de santé intéressé par des actifs de Medidep

 |  | 307 mots
Lecture 2 min.
Si la rumeur de marché laissait entendre que Générale de Santé pourrait lancer une offre sur Medidep. Celle-ci a été démentie par une offre concurrente de Suren (voir ci-contre) le groupe garde son caractère spéculatif.Générale de Santé a en effet reconnu qu'il n'était pas indifférent aux actifs du groupe. "Nous sommes intéressés par une partie de Medidep", a ainsi indiqué Emmanuel de Gueser, directeur financier de Générale de Santé, cité par l'AFP. "Il est clair que Générale de Santé est intéressé par toute la branche moyenne séjour, rééducation, réhabilitation, mais que les maisons de retraite ne nous intéressent pas", a ajouté le directeur financier.Général de Santé se porte ainsi officiellement candidat à la reprise d'actifs qui pourraient ne pas correspondre à la stratégie de développement de Suren, qui est davantage spécialisé dans l'hébergement et le soin aux personnes âgées ou convalescentes.Cette opération, qui fait suite à l'acquisition en juillet dernier du groupe britannique de soins Priory par ABN Amro (voir ci-contre) confirme l'engouement du marché pour le secteur. Le groupe Générale de Santé lui-même fait figure de proie.En juin, la spéculation sur Medidep avait d'ailleurs été relancée alors qu'Orpéa, concurrent du groupe, avait cédé sa participation de 28% dans la société d'hébergement. Une décision surprenante, puisque le groupe était un acquéreur potentiel pour Medidep. Ce divorce entre les deux sociétés avait été provoqué lors d'une assemblée générale de Medidep houleuse (voir ci-contre), sous la pression des actionnaires minoritaires du groupe.En Bourse, le titre termine la journée de vendredi en hausse de 2,68% après avoir grimpé de plus de 5% en séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :