Infogrames vend des titres Atari pour rembourser sa dette

 |  | 351 mots
Lecture 2 min.
Infogrames continue de le clamer haut et fort: il tient à conserver des parts dans sa filiale américaine Atari. Pourtant, force est de constater qu'au fur et à mesure que l'échéance de sa dette se rapproche, il tient de moins en moins sa promesse. Pour preuve, l'éditeur a annoncé ce mardi avoir cédé 11 millions de titres de sa filiale, ramenant sa participation à 52,02% contre 61% jusque là. L'opération a été conclue au prix de 2,55 dollars le titre, ce qui a permis à l'éditeur de jeux de toucher 26,6 millions de dollars.L'éditeur avait déjà réduit sa participation dans sa filiale de 67 à 61% en octobre dernier, une opération s'inscrivant là aussi dans une perspective de désendettement. Mais que l'on ne s'y trompe pas: Infogrames conservera la majorité des parts d'Atari Inc. dont il veut continuer à consolider les gains, d'après ce qu'a assuré la porte-parole du groupe.En tout cas, en poursuivant la cession de ces titres, Infogrames montre une nouvelle fois qu'il est au pied du mur. En juin dernier, Bruno Bonnell assurait qu'une vente des actions Atari Inc., même si elle était possible, n'était envisageable qu'en dernier recours. De fait, on peut se demander ce que serait Infogrames dans l'hypothèse où l'éditeur ne serait plus majoritaire dans cette filiale capitale. L'implantation aux Etats-Unis était au coeur de la stratégie du groupe au moment de la bulle technologique. L'éditeur a alors racheté plusieurs sociétés américaines, parmi lesquelles Hasbro Inc. et GT Interactive, dans l'espoir de talonner le numéro 1 du marché, Electronic Arts. Un souhait resté depuis à l'état de voeu pieux. En sacrifiant ses actions Atari, Infogrames, confronté à une échéance obligataire de 117 millions d'euros en juin, poursuit son plan de restructuration financière (voir ci-contre). Les actionnaires de l'éditeur sont convoqués mercredi 19 janvier pour approuver le plan de règlement de l'Océane 2005. Une assemblée avait déjà été convoquée le 21 décembre mais n'avait pu se tenir faute de quorum.A Paris, en fin de journée, Infogrames gagne 1,47% à 1,29 euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :