Boeing relève ses prévisions sur le marché aéronautique

 |  | 444 mots
C'est un avenir un peu plus radieux qu'entrevoit Boeing pour l'industrie aéronautique. Le groupe américain a ainsi relevé aujourd'hui sa prévision de marché pour les 20 ans à venir. Il table désormais sur 25.700 livraisons d'avions commerciaux, totalisant un marché de 2.100 milliards de dollars. Il révise donc sa précédente prévision en hausse de 2,8%, puisque jusque là, il prévoyait 25.000 appareils livrés sur la période 2005-2024. Le deuxième avionneur mondial entrevoit une demande plus forte à la fois pour les petits appareils à couloir unique, mais aussi pour les avions de taille moyenne à double couloirs et pour les modèles de grande taille tels que les 747 jumbo. "La demande pour les avions à couloir unique dominera le marché ces 20 prochaines années", a déclaré Randy Baseler, le vice-président marketing de Boeing. En revanche, sa prévision à long terme concernant les ventes d'avions à réaction est un peu moins élevée que prévu. Ces nouveaux chiffres se fondent sur les prévisions de croissance du trafic passager, estimée à 4,8% par an. Au niveau géographique, c'est la région Asie-Pacifique qui devrait absorber l'essentiel des livraisons, avec une part de marché de 36% de la prévision totale du montant des livraisons.Boeing se montre ainsi plus optimiste qu'Airbus dont la dernière prévision de marché établie en décembre dernier pronostiquait 17.300 appareils écoulés sur 20 ans d'une valeur de 1.900 milliards de dollars. Cette différence de pronostic reflète deux visions de marché et donc deux stratégies divergentes. En effet, Boeing se concentre plus sur les appareils de taille moyenne type 787, tandis qu'Airbus mise de son côté sur l'A380 et ses 555 places assises. "Les avions très grands, de la taille des 747 et plus grands représenteront seulement un peu plus de 3% des livraisons d'avions dans les deux prochaines décennies", a d'ailleurs précisé Boeing, à l'attention de son concurrent Airbus.En parallèle, le groupe américain a annoncé une alliance avec Cisco, le numéro 1 des équipements de réseaux Internet, afin de créer des systèmes de réseaux de sécurité et de défense. Cisco apportera "des technologies et des services, y compris dans le domaine des réseaux, des systèmes intégrés, des services d'assistance, de conseil et d'ingéniérie" à Boeing, qui se définit comme "un leader des systèmes d'intégration". Selon Jim Albaugh, PDG de la division Boeing Integrated Defense Systems du constructeur, le groupe se doit de "répondre aux besoins de nos clients en matière de rapidité, mobilité, veille en situation et commande et contrôle intégrés".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :