L'Allemand Merck veut se renforcer dans les génériques outre-Atlantique

 |  | 251 mots
Lecture 1 min.
Le laboratoire pharmacetique allemand Merck KGaA compte bien participer à la forte expansion du marché mondial des génériques. Le groupe allemand a décidé de fonder une filiale uniquement destinée aux médicaments génériques aux Etats-Unis.Cette nouvelle filiale s'appellera "Genpharm" et appartiendra à 100% à Merck. L'objectif de cette création est d'avoir une entité dédiée à ce secteur afin de "créer un accès direct" pour le laboratoire au marché des génériques. Il entend ainsi "renforcer sa position de numéro trois mondial" sur le marché.Car Merck entend bien prendre des parts sur ce marché en pleine expansion sur lequel le laboratoire israélien Teva et le suisse Novartis se livrent déjà une concurrence farouche. Il y a deux semaines, Teva a racheté le laboratoire américain Ivax, très présent dans les génériques, pour 7,4 milliards de dollars (6,16 milliards d'euros). Quelques mois plus tôt, en début d'année, le suisse Novartis avait racheté les groupes Eon Labs et Hexal. Mais le groupe souhaite aussi se développer sur ce marché en Allemagne alors que la croissance progresse fortement depuis qu'une réforme du système de santé encourage la prescription des génériques.Ces médicaments connaissent une croissance exceptionnelle et cela devrait encore durer plusieurs années selon les prévisions. Le marché devrait croître de plus de 10% par an (contre environ 7% pour les médicaments sous brevet) pour atteindre 98 milliards de dollars en 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :