Havas sur la bonne voie

 |  | 291 mots
Lecture 1 min.
Le redressement d'Havas se confirme. Au premier semestre 2005, le groupe publicitaire français a enregistré une hausse de 52% du bénéfice net à 34 millions d'euros. En termes de croissance organique, la marge brute affiche une hausse de 2,2%. La marge opérationnelle s'établit pour sa part à 10,8% contre 10,6% un an plus tôt, tandis que le résultat opérationnel semestriel a atteint 75 millions d'euros contre 79 millions d'euros un an auparavant."Avant la ligne 'autres charges et autres produits opérationnels', affectée en 2005 notamment par une charge liée au départ de l'ancien PDG du groupe, la marge ressortirait à 11,1% contre 10% au premier semestre 2004, en amélioration de 110 points de base", souligne le groupe qui a vu sa direction totalement remaniée cette année après l'entrée de Vincent Bolloré dans le capital. En effet, les indemnités de départ d'Alain de Pouzilhac s'élèvent à 10 millions d'euros.Même s'il est sur la voie du redressement, le groupe estime que les efforts devront se poursuivre, et que "les résultats devront être améliorés". Il est vrai qu'aussi bien orienté soit-il, Havas doit poursuivre sa conquête de nouveaux budgets, et conserver les anciens. Le groupe devrait même dévoiler sa "nouvelle stratégie" avant la fin de l'année. En tout état de cause, le marché semble y croire. Ainsi, pour les analystes d'ETC Pollak, "la perte du budget créatif de Volkswagen hier devrait nous forcer à réduire légèrement nos prévisions de croissance organique pour l'année. Toutefois, nous demeurons confiants dans la capacité d'Havas à relancer sa croissance organique et à réduire encore ses coûts dans les prochains mois".En Bourse, le titre clôture en baisse de 1,18% à 4,20 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :