Yahoo ! quintuple son bénéfice grâce à Google et à la publicité en ligne

 |  | 527 mots
Lecture 2 min.
De plus en plus haut! Alors que son résultat avait quadruplé sur le troisième trimestre 2004, Yahoo! est parvenu à faire encore mieux au quatrième trimestre avec un bénéfice cette fois multiplié par 5. De 75 millions de dollars fin 2003, son résultat net est en effet passé à 373 millions de dollars entre octobre et décembre 2004, soit 25 cents par action.Ironie du sort, c'est à son concurrent Google que Yahoo! doit une partie de son succès. La cession d'une participation au capital de Google lui a de fait permis d'empocher une confortable plus-value, qui s'est traduite au quatrième trimestre par un gain de 187 millions de dollars. Mais Yahoo! a également su rentabiliser son exploitation comme en témoigne le résultat hors exceptionnels qui, à 187 millions de dollars, est encore multiplié par 2,5. A 13 cents par action, il est même légèrement supérieur aux 11 cents attendus par le consensus First Call.La raison de ce succès, il faut principalement aller la chercher du côté de la dynamique commerciale du portail. "La croissance interne est très forte", note à ce propos Mark Mahaney, analyste chez Technology Research. Hors commissions reversées aux partenaires, le chiffre d'affaires a gagné 53% à 785 millions de dollars au quatrième trimestre. Pour un groupe qui doit essentiellement supporter des coûts fixes, une telle progression du chiffre d'affaires se répercute naturellement avec un effet de levier sur les résultats.C'est le pôle services, intégrant la publicité, qui a été le plus en vue avec des facturations en progression de 67%. Une envolée qui s'est révélée d'autant plus profitable que cette branche compte pour 85% de l'activité du groupe. La division annonces, avec HotJobs, est restée un peu plus en retrait. Son chiffre d'affaires a augmenté de 15% à 38 millions de dollars.Cela n'a toutefois pas empêché le groupe de boucler "une nouvelle année record", comme l'a souligné Terry Semel, le PDG. Hors commissions reversées aux partenaires, les revenus annuels ont progressé de 77% à 2,6 milliards de dollars. Quant au bénéfice, il a atteint 839,5 millions de dollars, soit une progression de 250%.Bien entendu, Yahoo! ne pourra pas tenir éternellement un tel rythme. Il n'empêche qu'il compte bien poursuivre sur la voie de la croissance. Sur le trimestre en cours, il compte faire mieux que les 773 millions de dollars de chiffre d'affaires espérés par Wall Street. Sa prévision se situe entre 765 et 803 millions de dollars. Pour l'ensemble de l'année, il compte sur des revenus hors reversement de commissions de 3,365 à 3,565 milliards de dollars, soit une hausse de 29,4% à 37%. Là encore, c'est un peu mieux qu'attendu par les analystes. Ce que ne manque pas de saluer le marché avec une hausse du titre de 1,18% deux heures après l'ouverture.Deux éléments devraient aider Yahoo! à tenir ses objectifs. D'abord, les cabinets spécialisés prévoient une croissance de 25% de la publicité en ligne en 2005. Par ailleurs, Dan Rosenweig, le directeur général délégué du groupe, a indiqué que le chiffre d'affaires devrait être porté au second semestre par le contrat en haut-débit conclu avec Verizon Communications.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :