JCDecaux perd le contrat géant de New York

 |  | 305 mots
L'action JCDecaux a fortement chuté aujourd'hui à la Bourse de Paris, le titre perdant 5,40% à 18,40 euros. Raison de cette glissade: le groupe français de mobilier urbain a finalement été exclu du contrat majeur d'équipement de la ville de New York.Le groupe a en effet annoncé ce matin que la ville américaine a décidé de mener ses négociations avec la seule entreprise espagnole Cemusa. L'enjeu est considérable: New York veut en effet renouveler quelque 3.000 abribus et distributeurs de journaux, ainsi que procéder à l'installation de toilettes publiques dans les rues. Montant potentiel du contrat: environ 1 milliard de dollars sur vingt ans...Le 14 septembre dernier, à l'occasion de la publication de ses résultats, JCDecaux avait mis en avant sa présélection pour ce contrat. Le groupe français avait fait valoir qu'il était l'un des trois candidats retenus par la ville de New York. Une annonce qui avait contribué à l'envolée du titre ce jour-là: +6%.Aujourd'hui, le groupe français tente de faire valoir qu'il n'est pas définitivement sorti de la course. Sa filiale NBC Decaux, une société montée par JCDecaux (70%) et NBC Universal (30%), "continue à faire partie du processus d'appel d'offres géré par le Département de Transport de la ville de New York". Ce qui signifie qu'elle reste en lice au cas où les discussions avec Cemusa échoueraient. Et JCDecaux souligne que "ce contrat ne couvre pas les milliers de faces publicitaires sur les cabines téléphoniques ainsi que les centaines de panneaux éclairés aux entrées des métros". Autrement dit, le groupe affirme avoir encore "d'autres opportunités significatives de rentrer sur le marché du mobilier urbain à New York."Reste que la déception est sévère et que les marchés ne sont pas convaincus par ces quelques précisions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :