Taittinger confirme examiner les offres de reprises pour ses actifs

 |  | 185 mots
Le désengagement de la famille Taittinger de ses actifs dans le champagne et le luxe et l'hôtellerie semble se préciser. Confirmant les informations de La Tribune (voir ci-contre), le groupe Taittinger a confirmé lundi avoir mandaté BNP Paribas et Rotschild pour examiner de "nombreuses offres" de reprise du groupe. La famille n'ajoute pas de détail sur le périmètre des actifs qui pourraient être concernés par cette cession.Selon La Tribune, Taittinger pourrait se désengager de la totalité de ses actifs, pour un total de 2 milliards d'euros. En outre, des fonds d'investissements, Eurazeo et Carlyle en tête, seraient d'ores et déjà sur les rangs pour acquérir des actifs, notamment immobiliers, du groupe.La famille Taittinger, qui détient 37,8% du groupe Taittinger, et 43,9% de Société du Louvre, n'a toutefois encore rien décidé, selon des sources proches du dossier interrogées par Reuters. Reste que la perspective d'une sortie de la famille alimente la spéculation. Le titre Taittinger bondit de 11,29% à la clôture. Société du Louvre termine la séance en hausse de 13,66%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :