Samsung pénalisé par la déflation dans les puces et les écrans

 |  | 319 mots
Lecture 2 min.
L'érosion des prix dans les puces et les écrans plats ne fait pas que des heureux. Samsung Electronics a ainsi vu son bénéfice net du deuxième trimestre chuter de 46% par rapport à l'année précédente, en raison d'une baisse de prix dans ces deux domaines d'activité où le Sud-Coréen excelle. Samsung est en effet le numéro un mondial des mémoires vives dynamiques (DRAM) et des mémoires flash (téléphones portables et appareils photos numériques). En outre, il est le premier fabricant mondial d'écrans à cristaux liquides. En raison de la chute des prix, son bénéfice net du deuxième trimestre 2005 s'est ainsi inscrit à 1.690 milliards de wons (1,31 milliard d'euros).Le bénéfice d'exploitation a chuté de 55,8% sur la même période à 1.650 milliards de wons. Le chiffre d'affaires a plié de 9,3%, à 13.600 milliards de wons.S'ils sont mauvais, ces résultats restent toutefois supérieurs aux attentes des analystes financiers. Ces derniers tablaient en effet sur un bénéfice net de 1.500 milliards de wons. De plus, le deuxième trimestre 2005 est en progression de 13,1% par rapport au premier trimestre de l'année. De même, le chiffre d'affaires progresse de 1,6% par rapport au premier trimestre.Du coup, Samsung affiche une certaine satisfaction. "Malgré des facteurs saisonniers défavorables au deuxième trimestre, le bénéfice d'exploitation a globalement été à la hauteur des attentes du marché, tandis que les ventes demeuraient robustes", a commenté Chu Woo-Sik, vice-président de Samsung.Le groupe table en outre sur une amélioration de la situation pour la fin de l'année: "dans la seconde moitié de l'année, les ventes et les bénéfices d'exploitation s'amélioreront grâce au retour de la demande pour les produits de haute technologie, comme les mémoires vives dynamiques, les écrans plats et téléphones mobiles", a ajouté Chu Woo-Sik.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :