TUI dépasse les attentes du marché

 |  | 337 mots
Lecture 2 min.
Le tourisme résiste. Malgré les récentes vagues d'attentats, le secteur du tourisme poursuit son redressement. Comme en témoigne le numéro un européen du tourisme TUI a ainsi affiché un bénéfice net de 136,6 millions d'euros sur le deuxième trimestre 2005, en hausse de 4,7% sur un an. Sur le semestre, le résultat demeure dans le rouge, avec une perte de 60,3 millions d'euros.Cette progression du bénéfice trimestriel résulte d'une hausse de la rentabilité du groupe, alors que son chiffre d'affaires sur le trimestre a progressé de 3,6% à 4,7 milliards d'euros et que son résultat d'exploitation a bondi de 17,4% à 189 millions d'euros. Sur le semestre le chiffre d'affaires atteint 7,5 milliards d'euros contre 7 milliards d'euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel semestriels s'établit pour sa part en perte de 46 millions d'euros. "La division touristique du groupe a continué d'enregistrer une tendance positive", a souligné le groupe dans un communiqué. Le tourisme se redresse et affiche au deuxième trimestre un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros (contre 3,4 milliards d'euros un an plus tôt). Sur le semestre il atteint 6 milliards d'euros, contre 5,7 milliards d'euros au premier semestre 2004. Le résultat opérationnel trimestriel de cette activité atteint 94 millions d'euros. Mais sur le semestre il reste négatif, à 98 millions d'euros.Par ailleurs, l'activité de transport maritime a poursuivi son développement sur le trimestre, avec un chiffre d'affaires de 765 millions d'euros au deuxième trimestre 2005 contre 672 millions d'euros un an plus tôt. Sur le semestre, le chiffre d'affaires 2005 s'établit à 1,4 milliard d'euros contre 1,2 milliard un an auparavant. Sur le trimestre, le résultat opérationnel de cette activité atteint 85 millions d'euros. Sur le semestre, il s'établit à 110 millions d'euros.Côté perspectives, le groupe estime que l'environnement sera favorable sur la deuxième partie de l'année. Il ne s'aventure toutefois pas à donner de prévisions chiffrées sur l'enemble de l'année.Du coup en Bourse, le titre accuse le coup. Il recule de 1,36% à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :