Voyages-sncf.com toujours en pleine forme

 |   |  383  mots
Les chiffres sont toujours en beau fixe sur le Net pour la SNCF. Son site, Voyages-sncf.com, qui fête ses cinq ans d'activité, a d'ores et déjà annoncé que son volume d'affaires en 2005 atteindrait 1,2 milliard d'euros. Voyages-sncf.com vise toujours 2 milliards d'ici 2007, soit un tiers des ventes totales de sa maison mère. C'est l'activité réalisée depuis le début de l'année qui permet à l'agence de voyages en ligne d'être aussi optimiste pour 2005. Au premier semestre, le volume d'affaires a fait un bond de 52% à 559 millions d'euros. Le train représente toujours le gros de l'activité, avec 83% du volume d'affaires, soit 465 millions d'euros pour une hausse annuelle de 55%. Le directeur général Mathias Emmerich a expliqué que la performance était à mettre sur le compte d' "une accélération très nette du télépaiement", qui atteint 70% des achats. Voyages-sncf.com confirme donc une nouvelle fois, si besoin était, son rôle central de canal de distribution à la SNCF. En 2004, le volume d'affaires généré sur le site a représenté 12,2% des ventes totales de la SNCF, contre 7,5% en 2003. En conséquence, Voyages-sncf.com permet donc à sa maison mère de réaliser des économies sur les ventes en gare, ces dernières se reportant en partie mais de plus en plus directement sur Internet.Plus marginale, la partie hors train du site (avions, hôtels, voitures...), opérée en collaboration avec l'américain Expedia, a enregistré de son côté une croissance de 36% au premier semestre, à 94 millions d'euros. En tout, Voyages-sncf.com attend sur les 6 premiers mois de l'année un résultat compris entre 3 et 3,5 millions d'euros, soit le total généré sur le dernier exercice.Pour l'été, le site assure que les ventes en France ont été "très bonnes" mais celles à l'étranger aussi, grâce au succès de destinations comme le Maroc, la Tunisie, la Turquie, la Grèce et la Croatie. Voyages-sncf.com a aussi noté la montée, quoique plus modeste, du Vietnam ou du Brésil. Enfin, le site indique qu'en moyenne 60% des ventes s'effectuent plus de trois semaines avant le départ, et que la SNCF envisage de faire passer à trois mois au lieu de deux le délai de réservation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :