Motorola double son bénéfice net en 2004

 |  | 379 mots
Lecture 2 min.
Le moral est au beau fixe pour Motorola. L'équipementier télécoms américain a annoncé hier soir des chiffres on ne peut plus encourageant concernant le quatrième trimestre 2004 et l'ensemble de l'exercice. Ainsi, le groupe s'est félicité d'avoir enregistré des ventes records pour les trois derniers mois de l'année 2004, avec un chiffre d'affaires de 8,84 milliards de dollars, en hausse de 27% par rapport au quatrième trimestre 2003. Le bénéfice net sur la période s'est également affiché en forte hausse, à 654 millions de dollars contre 489 millions de dollars un an plus tôt. Par action le bénéfice ressort à 0,28 dollar, contre 0,18 dollar un an auparavant. Un chiffre supérieur aux attentes des analystes qui tablaient au quatrième trimestre sur un bénéfice par action de 0,24 dollar.Au quatrième trimestre, le groupe américain a notamment regagné des parts de marché dans les téléphones mobiles, reprenant 3 points au niveau mondial, à 16,6%, assurant sa place de numéro deux mondial des terminaux mobiles dans le monde. Cette division, la plus importante du groupe, a affiché un chiffre d'affaires trimestriel de 4,9 milliards de dollars, en hausse de 51% par rapport au quatrième trimestre 2003. Sur cette même période, le groupe se félicite d'avoir écoulé 31,8 millions de téléphones portables.Terminant l'année sur les chapeaux de roues, Motorola a pu afficher un résultat annuel en forte amélioration par rapport à 2003. Le chiffre d'affaires 2004 a progressé de près de 35%, à 31,3 milliards de dollars. Quant au bénéfice net, il a presque doublé d'une année sur l'autre, passant de 893 millions de dollars en 2003 à 1,539 milliard de dollars en 2004. Par action, le bénéfice net bondit de 133%, à 0,91 dollar.Côté perspectives, Motorola affiche pour le premier trimestre 2005 une certaine prudence, prévoyant un chiffre d'affaires compris entre 7,5 et 7,9 milliards de dollars, contre un chiffre d'affaires de 7,4 milliards de dollars au premier trimestre 2004. Il anticipe également une hausse modeste de son bénéfice net par action sur les trois premiers mois de l'exercice 2005, visant un chiffre compris entre 0,17 et 0,20 dollar, contre un bénéfice net par action de 0,19 dollar un an plus tôt. Ces perspectives refroidissent le marché. L'action chute de 7% à 16,21 dollars vers 18 heures (heure de Paris).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :