Egg creuse sa perte en 2004

En 2004, les résultats de la banque en ligne Egg ont continué à être pénalisés par les déboires de sa filiale française, vendue en fin d'année à la Banque Accord, propriété du groupe Auchan, ainsi qu'à ING. Mais phénomène nouveau, ses performances sur le sol britannique se sont également érodeés. Le groupe a ainsi enregistré un résultat avant impôt négatif en 2004 à 106,7 millions de livres (154 millions d'euros), contre une perte de 34,4 millions de livres un an auparavant. Par action, la perte annuelle s'affiche à 11,1 pence contre 4 pence l'année précédente.Cette situation est principalement due aux activités françaises du groupe, cédées en 2004. Ainsi, cette division a coûté au groupe 147,8 millions de livres sur l'ensemble de l'exercice. Le groupe se félicite d'ailleurs d'avoir mis un terme à ce foyer de pertes.Recentré sur la Grande-Bretagne, l'établissement de crédit a enregistré un résultat opérationnel de 74 millions de livres sur son propre territoire, contre 73 millions de livres en 2003. Une performance qui semble peu satisfaisante, mais Egg reste confiant : "la compétition accrue dans les marchés de cartes de crédits et de crédits à la consommation, la hausse des taux d'intérêts et une certaine incertitude liée à la vente potentielle de la participation de Prudential dans Egg, ont impacté négativement la performance au premier semestre mais nous sommes encouragés par le redressement qui s'est opéré au second semestre 2004", souligne ainsi le groupe dans un communiqué.La Bourse, pour sa part sanctionne les chiffres publiés. Le titre termine la séance en baisse de plus de 1%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.