Michelin sanctionné après son alerte sur résultats

 |  | 188 mots
Lecture 1 min.
Michelin dérape. Le fabricant de pneumatiques est sous la pression du marché, au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 4,5% au troisième trimestre, à 3,9 milliards d'euros. Mais c'est surtout la révision à la baisse de ses ambitions que le marché sanctionne, en infligeant une baisse de plus de 4% en matinée.Le groupe a en effet annoncé hier soir, après Bourse, qu'en 2005 "sa performance opérationnelle sera au moins aussi bonne qu'en 2004". Une bien mauvaise nouvelle pour les investisseurs, alors que le groupe s'était targué, en août dernier, d'être en mesure de faire mieux cette année que lors de l'exercice précédent, avec notamment une amélioration de sa marge opérationnelle.Quoi qu'il en soit, si l'appel d'air est sévère, Michelin garde toutefois de grandes qualités, aux yeux des analystes. "Les hausses de prix passées devraient compenser cette année l'inflation sur les matières premières", estiment les analystes de Fideuram Wargny dans une note. En Bourse, le titre Michelin a clôturé en forte baisse de 7,74% à 45,99 euros. Son titre progresse de 19%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :