Rhodia lance une augmentation de capital de 604 millions d'euros

 |  | 469 mots
Après les cessions d'actifs, la recapitalisation. Rhodia, qui est en phase de redressement depuis plus de deux ans et qui vise un retour aux bénéfices en 2006, vient de lancer une vaste augmentation de capital. Une opération qui vise à renflouer ses fonds propres, négatifs de près de 690 millions d'euros.Contrairement à ce qu'il avait précédemment indiqué, estimant qu'il n'aurait pas à faire appel au marché pour atteindre ses objectifs de rentabilité, le groupe émet ainsi près de 550 millions d'actions nouvelles (549.134.383 actions très exactement). Dans le détail, cette opération est réalisée avec le maintien du droit préférentiel de souscription au profit des actionnaires de Rhodia, "à raison d'un droit attribué par action détenue", précise Rhodia. Ainsi, huit droits permettent de souscrire sept actions, au prix de 1,10 euro par action nouvelle, détaille le groupe dans un communiqué. La période de souscription durera du 24 novembre au 7 décembre, pour une livraison des actions le 20 décembre.Pour Rhodia, cette augmentation de capital - à laquelle son actionnaire principal Sanofi-Aventis ne participera pas - est la deuxième en deux ans. Si cette nouvelle opération de recapitalisation aura un effet de dilution sur les actions existantes, le chimiste avait besoin de se refaire une santé financière en vue de renouer avec croissance du chiffre d'affaires et bénéfices. Les fonds levés seront alloués à hauteur de 420 millions d'euros au remboursement de la dette, tandis que 150 millions d'euros seront affectés au "financement de projets de développement"."Après deux années consacrées à son redressement [...] Rhodia est en ligne avec ses objectifs: renforcement de ses ressources financières à moyen terme, rationalisation de son portefeuille d'activités, simplification de ses structures et amélioration de ses performances opérationnelles", explique le groupe.Rhodia, qui a réalisé de nombreuses cessions, s'est en effet recentré sur les activités "dans lesquelles il détient des positions de leadership mondial". A présent, "pour améliorer sa profitabilité, le groupe s'appuiera sur trois leviers: l'excellence opérationnelle, le développement dans les zones géographiques à forte croissance, et une recherche ciblée sur le développement de technologies et applications nouvelles", insiste le groupe.En marge de cette annonce, il confirme par ailleurs son objectif de marge d'excédent brut d'exploitation récurrent supérieur à 15%", à horizon "deux ou trois ans". "Cet objectif ne tient pas compte de l'impact éventuel des projets de réduction d'émission de CO2 dont on a parlé il y a quelques semaines", précise le groupe.A la clôture, lundi soir, le titre Rhodia cotait 1,65 euro. A l'ouverture de mardi, il s'effondrait de plus de 10% pour se reprendre légèrement à la clôture, ne reculant plus que de 1,82% à 1,62 euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :