Infineon termine son exercice en meilleure forme

 |  | 393 mots
Si l'exercice 2004-2005 d'Infineon se termine dans le rouge, le quatrième trimestre du groupe d'électronique allemand reste moins mauvais que les précédents. Le groupe, qui a publié aujourd'hui son résultat pour l'exercice clos au 30 septembre, affiche en effet une perte opérationnelle moins importante au quatrième trimestre.Sur les trois derniers mois de son exercice décalé, Infineon a vu sa perte opérationnelle passer de 234 millions d'euros lors du troisième trimestre à "seulement" 43 millions d'euros. Cela reflète "une amélioration dans tous les segments opérationnels", souligne le groupe, qui a aussi enregistré un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 8% par rapport au trimestre précédent, à 1,73 milliard d'euros.Le résultat net trimestriel s'inscrit lui aussi dans le rouge, avec une perte nette de 100 millions d'euros. Mais là encore, la perte est réduite par rapport au trimestre précédent, qui affichait un déficit de 240 millions d'euros.Reste que sur l'ensemble de l'année, Infineon s'inscrit en perte, contre des bénéfices l'année précédente. Le résultat opérationnel annuel est négatif à 183 millions d'euros contre un bénéfice d'exploitation de 256 millions d'euros un an auparavant. De même, le résultat net est dans le rouge à hauteur de 312 millions d'euros contre un bénéfice net de 61 millions un an plus tôt.Malgré ces pertes, la Bourse réagit assez positivement, octroyant au titre une progression de 0,25% à 7,97 euros à la clôture, à Francfort. Le marché retient en effet de ces résultats les perspectives un peu plus encourageantes données par Infineon pour 2006 et une tendance de fin d'année moins catastrophique. Le groupe indique ainsi que le marché des semi-conducteurs, dans le monde, devrait afficher une croissance proche de 5% en 2006. Infineon estime être en mesure d'afficher un taux de croissance équivalent à celui du marché. Par ailleurs, à plus court terme, Infineon prévoit une croissance de son chiffre d'affaires en légère hausse par rapport au quatrième trimestre 2004-2005.Des prévisions qui laissent espérer un exercice 2005-2006 plus favorable que celui qui vient de s'achever, marqué par les scandales. En outre, l'exercice qui commence pour Infineon devrait être caractérisé par une refonte de son activité, alors que le groupe a annoncé hier la scission de sa division mémoires (voir ci-contre).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :