Unilog chercherait à se marier

 |  | 207 mots
Unilog ne souhaite plus faire la route seul. La SSII française, en mal de croissance externe, serait candidate au mariage avec un autre groupe du secteur. C'est ce que révèle en tout cas ce matin Le Figaro.Unilog, qui a affiché un chiffre d'affaires de 657,4 millions d'euros en 2004 (+10,8% de croissance par rapport à 2003) a publié un résultat net de 33,5 millions d'euros l'an dernier (deux fois moins qu'en 2003). La SSII est devenue le quatrième acteur du secteur en France après une croissance rapide. Dans le cadre de ses ambitions de croissance, Unilog avait même évoqué son objectif de doubler de taille en Grande-Bretagne.Toutefois, voulant passer à la vitesse supérieure, Unilog rencontre des difficultés à identifier une cible potentielle pour accélérer de nouveau sa croissance. Du coup, le groupe, qui a toujours fait figure de cible aux yeux du marché, pourrait intéresser des groupes étrangers comme le Britannique Logica, le Canadien CGI ou encore l'Indien Tata.La perspective d'une accélération de la consolidation du secteur des SSII donne des ailes à l'ensemble des titres du secteur en Bourse. Unilog bondit de près de 8% en fin de journée. Sopra gagne près de 4%. GFI Informatique bondit de 6%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :