eBay déçoit sur ses perspectives

 |  | 476 mots
Lecture 2 min.
Lorsque le champion déçoit, la sanction est doublement sévère. C'est bien ce qui arrive à eBay. Le site d'enchères en ligne, qui a publié hier soir ses résultats du quatrième trimestre, a émis des prévisions 2005 bien en deçà de celles des analystes. Sur l'ensemble de l'exercice 2005, eBay attend un bénéfice par action compris entre 1,48 et 1,52 dollar hors éléments exceptionnels, sensiblement inférieur au consensus First Call établi à 1,61 dollar par titre. De même, les ventes vont être décevantes. Le chiffre d'affaires est attendu entre 4,25 et 4,35 milliards de dollars, alors que le consensus table sur 4,37 milliards de dollars. Et le site d'enchères en ligne commence mal l'année. Pour le seul premier trimestre, le BPA prévu compris entre 34 et 35 cents est bien en dessous de celui de Wall Street qui est de 40 cents. Quant aux ventes, elles devraient s'établir entre 1,01 et 1,03 milliard de dollars, contre 1,05 milliard pronostiqués par Wall Street. "Je pense que les investisseurs sont habitués à ce qu'eBay dépasse le consensus de Wall Street toujours haut la main", commente un analyste interrogé par Reuters. "Je me pose une question: est-ce que le marché américain ne montrerait pas quelques signes de saturation?", se demande un autre.En dépit de ces estimations, eBay affiche sa confiance. "Nous démarrons 2005 sur une excellente dynamique, je suis plus confiante que jamais sur le fait que nos investissements d'aujourd'hui vont garantir un futur éclatant", a déclaré la PDG Meg Whitman pour entretenir l'optimisme, sans pour autant convaincre. Pour 2005, eBay va privilégier l'investissement dans une perspective de long terme, plutôt que le bénéfice à un horizon plus court. Le site d'enchères portera ses investissements à 300 millions de dollars contre 200 millions de dollars l'an passé. Et ce afin de développer deux gisements de croissance clés: son activité en Chine et sa plate-forme de paiement Paypal.En ce qui concerne 2004, le site a terminé l'année en fanfare. Au quatrième trimestre, eBay a dégagé un bénéfice net de 205,4 millions de dollars, en hausse de 44%. Quant au résultat hors éléments exceptionnels, il est ressorti à 33 cents par action, là aussi, il est vrai, un peu en dessous des attentes (34 cents). Les fêtes de Noël ont été particulièrement juteuses: le chiffre d'affaires a fait un bond de 44% à 935,78 millions dollars, au dessus des prévisions. C'est surtout l'international qui a tiré l'activité, puisque hors Etats-Unis, les ventes ont augmenté 64% sur un an, contre une progression de 24% sur le sol américain. Mais les prévisions prudentes du groupe sont lourdement sanctionnées. Mercredi soir, lors des échanges hors séance, l'action dévissait de 12,6%. Et jeudi, à New York, le plongeon est encore plus sévère: le titre perd 18,33% à 84,16 dollars en milieu de journée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :