E.ON va investir 18,6 milliards d'euros sur trois ans

La bataille énergétique a débuté en Europe. Alors que l'ensemble des acteurs du marché se préparent à la libéralisation totale du marché des particuliers pour 2007, l'Allemand E.ON se lance dans une grande campagne d'investissement. Le leader du marché allemand de l'énergie va investir 18,6 milliards d'euros pour les trois années à venir. Sur le total de cette somme, 90% sera destiné aux installations. E.ON souhaite débourser 16,3 milliards d'euros pour moderniser ses centrales et ses réseaux. Le solde, soit 2,3 milliards d'euros, sera dédié à l'exploitation du gaz et aux acquisitions, notamment dans les pays de l'Est, où les taux de croissance des marchés de l'énergie sont très prometteurs.E.ON va répartir cette enveloppe de 18,6 milliards d'euros entre l'Europe centrale (7,4 milliards d'euros dont 6,6 milliards d'euros pour les installations), la Grande-Bretagne (3,7 milliards d'euros), la Scandinavie (2,7 milliards d'euros) et les Etats-Unis (1,7 milliard d'euros).Cette politique d'investissements est essentielle pour moderniser les installations, renforcer ses positions et pénétrer de nouveaux marchés. En effet, E.ON, comme tous les grands groupes énergétiques européens, se prépare à la libéralisation du marché des particuliers pour le 1er juillet 2007.A cette date, le marché européen sera totalement ouvert. Dans ces conditions, les groupes énergétiques démultiplient leurs investissements pour améliorer leur compétitivité et capter le maximum de parts de marché à l'horizon 2007.A la Bourse de Francfort, le titre E.ON a clôturé en progression de 2,05% à 86,70 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.