Altran va embaucher 4.000 ingénieurs

 |  | 243 mots
Lecture 1 min.
Altran tente de relever la tête. Malgré la tourmente qui agite le groupe français de conseil en technologie depuis deux ans, Altran a annoncé qu'il prévoyait d'embaucher cette année 4.000 ingénieurs dans le monde dont 2.000 en France.Les postes sont à pourvoir dans toutes les sociétés du groupe dirigé depuis peu par Christophe Aulnette. Certains permettront d'intervenir sur des projets comme celui de l'A380 auprès du groupe aéronautique EADS qui construit l'appareil. Cette annonce arrive à point alors que l'ancien PDG Alexis Kniazeff, soupçonné de "malversations financières", a dû démissionner il y a un mois et demi et qu'Altran est en proie à de graves difficultés judiciaires. Le groupe aurait en effet émis plus de 70 millions d'euros de fausses factures entre 2001 et 2003 pour gonfler son chiffre d'affaires. La société et huit autres personnes ont été mises en examen en juillet 2004 par le juge Courroye. Ces recrutements s'inscrivent dans un plan de réorganisation, "Altran 2008", lancé il y a une semaine par le nouveau président du directoire Christophe Aulnette. Le groupe, qui cherche à faire oublier ses déboires, a également annoncé la semaine passée qu'il souhaitait réduire ses coûts de fonctionnement de 40 à 60 millions d'euros d'ici 18 mois. Ce plan d'économies vise principalement les frais de structure, comme le parc immobilier ou la politique d'achat.En Bourse, le titre réagit peu. Il termine la séance en hausse de 0,96% à 7,33 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :