KBC se fixe des objectifs ambitieux pour 2007-2009

 |   |  250  mots
La deuxième banque belge vise une croissance moyenne de 12 % de son bénéfice net au cours des trois prochaines années. L'établissement mise sur la poursuite de sa stratégie de développement en Europe centrale et dans les métiers de la gestion d'actifs.

KBC a dressé sa feuille de route pour les trois prochaines années. Lors de sa traditionnelle journée avec les investisseurs, organisée cette année à Prague, la direction de la deuxième banque belge a annoncé viser une croissance moyenne de 12 % pour son bénéfice net par action au cours de la période 2007-2009. Le rendement moyen des capitaux propres est attendu à 18,5 %. Des objectifs bien accueillis à la Bourse de Bruxelles. Après l'ouverture, l'action KBC progressait de 3,60 % à 90,75 euros.

L'établissement mise sur la poursuite de sa stratégie de développement en Europe centrale et dans les métiers de la gestion d'actifs. "Nous sommes confiants dans notre aptitude à accroître les revenus sur nos marchés domestiques et continuerons d'exploiter des niches recelant de la valeur sur d'autres marchés. Il est clair aussi que nous envisageons des acquisitions supplémentaires, en complément de cette croissance organique", indique dans un communiqué André Bergen, le directeur général de KBC.

Cette stratégie volontariste ne permettra pas de dépenser le capital excédentaire dont dispose actuellement la société. La direction de la banque a donc décidé de redistribuer ces excès de ressources à ses actionnaires. Un plan de rachat d'actions d'un montant de 3 milliards d'euros sera mis sur pied pour les trois prochaines années. Il pourrait être revu "au cas où d'importants projets d'investissements susceptibles d'accroître la valeur se présenteraient dans l'intervalle" prévient néanmoins la direction

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :